Récréatrales 2012: un avant-goût de la plateforme festival servi en une soirée

32 0
Etienne Minoungou, directeur des Récréatrales, présentateur de la soirée avant-goût de la plateforme festival. (Ph.B24)

Du 02 au 08 novembre 2012, le quartier Gounghin abritera la 7e édition des Résidences Panafricaines d’écriture, de création et de recherche théâtrales, les RÉCRÉATRALES, sous le parrainage de Feu Jean Pierre Guingané. En prélude à cet évènement, et alors qu’a commencé la phase des Résidences de création et de Recherche Scénographique, les organisateurs et les artistes en résidence ont fait voir les couleurs de la plateforme festival au cours de la soirée de ce lundi 8 octobre 2012, un avant-goût de ce que sera cette plateforme.

A un mois des spectacles et du festival des Récréatrales, le quartier Gounghin, secteur 9 de la ville de Ouagadougou, est déjà investi par des artistes de différentes nationalités pour la phase des Résidences de création et de Recherches Scénographiques. Ce lundi soir, cette phase de la 7e édition des RÉCRÉATRALES a été officiellement ouverte par le ministre de la Culture et du Tourisme, Baba Hama, au cours d’une soirée qui a offert une vue de ce que la plateforme du festival réserve cette année, du 02 au 08 novembre.

Le ministre de la Culture et du Tourisme, Baba Hama, (2e à d.) à la soirée de présentation des récréatrales 2012. (Ph.B24)

173 artistes venus de différents pays se retrouvent dans ce quartier intimement lié au festival, pour réfléchir ensemble et créer surtout. En attendant le grand public dans quatre semaines, les artistes ont donné ce lundi soir une primeur de leur création, théâtre, musique et danse, au programme des représentations.

Pour cette édition, telle que l’ont donné à voir les représentations d’avant-goût, la musique prend toute sa place au festival, avec des créations musicales ou des spectacles musicaux qui mettent en scène des artistes musiciens comme celui d’Aristide Tarnagda, « Et si je les tuais tous madame » dans lequel jouent Faso Kombat et Bonsa.

Le groupe de rap Faso Kombat, dans une scène de théâtre. (Ph.B24)

La scénographie pleinement au cœur des Récréatrales

Au-delà des spectacles, la démonstration de ce lundi soir était aussi celle de l’art scénique. Car selon le directeur des Récréatrales, Étienne Minoungou, la question de la place du théâtre dans l’espace est essentielle et reste au cœur des réflexions depuis quelque temps. Avec la mise en place de l’Académie régionale des arts scénographiques, innovation majeure de la 7e édition des Récréatrales, cette réflexion a désormais son espace, unique en Afrique francophone.

Situé en plein cœur de l’espace du festival, dans la rue 9.32 du quartier, l’Académie s’ouvre aux artistes de la sous-région pour se former et développer une compétence pour que le théâtre devienne véritablement professionnel, et pour faire de la scénographie, « un maillon fort du théâtre », selon les mots du directeur des Récréatrales, Etienne Minoungou.

La nouvelle académie régionale des arts scéniques, au coeur du quartier Gounghin (Ph : Burkina 24)

Vivez cette soirée en images

Justin Yarga

Journaliste web qui teste des outils de Webjournalisme et datajournalisme, Media strategy consultant.
.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Article du même genre