An II de l’insurrection populaire : Près de 2 000 personnes désherbent le cimetière de Gounghin

30 0

Dans le cadre de la commémoration de l’An II de l’insurrection populaire des 30 et 31 octobre 2014 au Burkina, il est prévu ce jeudi 27 octobre 2016, le nettoyage des cimetières et des sites symboliques dédiés aux martyrs et héros nationaux. Au cimetière de Gounghin à Ouagadougou, lieu où reposent des martyrs, ce sont près de 2 000 hommes qui ont sacrifié à cet acte.

Le cimetière de Gounghin est bondé d’hommes ce jeudi 27 octobre 2016. Ces derniers sont présents pour son nettoyage. Qui en tenue de policier, qui en blouse verte estampillée ‘’Propreté de la ville de Ouagadougou’’, qui en ‘’civil’’, les actions sont les mêmes.

Râteaux, pèle, balai ou daba en main, tous s’affairent à rendre plus « vivable » le lieu qui abrite les dernières demeures des martyrs de l’insurrection populaire à Ouagadougou. Ainsi, depuis 6h du matin, près de 2 000 personnes se sont mobilisées à cette fin.

« Même en dehors des martyrs, les personnes décédées qui sont ici, nous allons tôt ou tard les rejoindre, donc il est bon de nettoyer leur demeure »

L’école nationale de police a mobilisé 1 160 hommes selon Théophane Segueda, directeur de l’Ecole nationale de police « pour deux jours ». Ceux-ci sont aidés par le personnel de la mairie centrale à travers son département de la Propreté.

Seydou Belem, chargé à l'organisation l'Union des familles des martyrs de l'insurrection populaire
Seydou Belem, chargé à l’organisation l’Union des familles des martyrs de l’insurrection populaire

Les alentours et les tombes des martyrs de l’insurrection populaire ont déjà été « proprement » nettoyés, mais le désherbage se poursuit sur l’ensemble du cimetière.

Sont également présents sur les lieux, les blessés de l’insurrection populaire et du coup d’Etat de septembre 2015 et les parents des victimes de l’insurrection.

« Le travail a commencé depuis 6h, certains sont venus tôt et sont repartis, comme c’est un jour ouvrable », nous informe Seydou Belem, chargé à l’organisation de l’Union des familles des martyrs de l’insurrection populaire qui « salue à sa juste valeur cette journée de salubrité ».

« Même en dehors des martyrs, poursuit-il, les personnes décédées qui sont ici, nous allons tôt ou tard les rejoindre, donc il est bon de nettoyer leur demeure ».

Cette journée du jeudi 27 octobre était dédiée au nettoyage des cimetières et des sites symboliques dédiés aux martyrs et héros nationaux. Le Vendredi 28 et le dimanche 30 octobre, il est prévu des offices religieux de prière pour la nation. 

Le samedi 29 octobre, il est prévu une exposition photo de 48 heures à l’ex-assemblée nationale et à la place des héros nationaux. Le lundi 31 octobre, une marche populaire sera organisée entre la place de la nation et l’ex Assemblée nationale.

1 160 élèves de l'école nationale de police ont prêté main forte pour le nettoyage
1 160 élèves de l’école nationale de police ont prêté main forte pour le nettoyage
Les agents de la Mairie en plein travail de désherbage
Les agents de la Mairie en plein travail de désherbage

Ignace Ismaël NABOLE

Burkina 24

Ignace Ismaël NABOLE

Journaliste reporter d'images (JRI).
.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Article du même genre