Arrondissement 4 : Issa Anatole Bonkoungou confirme à nouveau

54 0

Issa Anatole Bonkoungou vient de recevoir l’aval du Haut-commissaire de la province du Kadiogo pour exercer officiellement ses fonctions de maire de l’arrondissement 4 de Ouagadougou. La passation de service a eu lieu le mardi 27 juin 2017 au sein de la mairie.

Pour la troisième fois, Issa Anatole Bonkoungou est installé comme maire de l’arrondissement 4 de Ouagadougou avec l’Organisation pour la démocratie et le travail (ODT). Elu le 28 juin 2017, il vient de prendre officiellement service. Cette passation de charges a été effectuée entre le chargé de l’expédition des affaires courantes et le maire entrant sous la supervision du Haut-commissaire de la province du Kadiogo.

Dans son mot, le Paleguènaba Zoubga s’est adressé aux conseillers nouvellement élus en ces termes : « personne ne viendra développer l’arrondissement 4 pour vous ». Il a demandé la cohésion entre les conseillers car aucun développement ne peut se construire dans la division et dans la haine. Pour lui, l’union fait la force. Il a illustré cela par une histoire.

A la suite du Président de la délégation spéciale, le Haut-commissaire a par cette formule, «à ce jour 27 juin 2017,  je vous déclare installé maire de l’arrondissement 4 », donné quitus au député maire Issa Anatole Bonkoungou de travailler en toute légalité.

Le nouvel élu a indiqué qu’il faut se mettre au travail. « L’arrondissement 4 a déjà accusé un retard sur les 5 ans. Nous avons déjà consommé deux ans à ne rien faire », dit-il.  Pour lui, il est temps de se donner la main et se mettre au travail.

« Nous nous demandons la grâce de Dieu pour le maire et son conseil, nous voulons que le maire et ses conseillers s’attèlent sur la voirie ensuite les écoles et viennent les autres », a souhaité El hadj Noufou Ouédraogo,  un habitant de l’arrondissement.  «On attend que le conseil se mette au travail car l’arrondissement est en retard. Il faut qu’ils revoient la voirie surtout qu’on est en période hivernale», a ajouté Alaric Zouré.

A noter que lors de cette cérémonie, les conseillers du Congrès pour la démocratie et le progrès (CDP), de l’Union pour le progrès et le changement (UPC) et ceux de la Convergence  CMP (regroupement d’indépendants) étaient absents.

Dissous pour des raisons de blocage, le conseil municipal a fait partie des exécutifs communaux qui ont participé aux municipales partielles de mai 2017. 

Aimé KPODA (Stagiaire)

Burkina24

                 

 

Rédaction B24

L'actualité du Burkina 24h/24.
.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Article du même genre