Lutte contre les MGF : Refuser d’épouser les filles excisées ?

Posté par - 6 février 2018

Le Burkina Faso a commémoré la journée internationale tolérance zéro aux mutilations génitales féminines. Ce 6 février 2018 à Ouagadougou s’est tenu un plaidoyer auprès des conseillers municipaux et régionaux sur la question. Cette cérémonie était placée sous le co-parrainage de René Bagoro, ministre de la justice et du Président de l’Assemblée Nationale, Alassane Bala