Les acteurs du bâtiment et des travaux publics parlent « franc » à leur ministre

180 0
Crédit photo: Burkina 24

La rencontre des acteurs du BTP avec le Ministre des Infrastructures et du Désenclavement était improvisée. Ils ont pris d’assaut la salle de conférence du Comptoir Burkinabè des Chargeurs pour exprimer dans un « franc parler », leurs préoccupations.

La parole a été la chose la mieux partagée au cours de cette rencontre improvisée qui a pourtant vu la participation d’un grand nombre de chefs d’entreprises. Ils ont à cette occasion, égrené un chapelet de préoccupations à leur ministère de tutelle qui doit apporter des réponses adéquates. Il s’agit entre autre de l’attribution d’au moins deux marchés par an à chaque entrepreneur afin qu’il puisse faire face à ses charges courantes, de l’avance de démarrage pour tous les marchés et de la transparence dans l’attribution des appels d’offre. Le ministre des Infrastructures et du désenclavement est réputé selon les participants être un homme d’écoute.

Ils ne doutent donc pas que Jean Bertin Ouédraogo va jeter les bases d’un réel dialogue dont l’aboutissement sera la prise en compte effective de leurs aspirations.

« Bien sûr » a rétorqué ce dernier qui a promis d’accorder une attention particulière à la communication bidirectionnelle. Cela va permettre selon lui, de réfléchir avec tous les  acteurs pour trouver des solutions pérennes à toutes les difficultés relevées. Mais avant, Jean Bertin Ouédraogo va rendre compte au premier ministre.

Laurentine BAYALA

Burkina24

 

Dieudonné LANKOANDE

M. Lankoandé est passionné de web2.0 et de stratégies marketing (Marketing/web & Community Management) propre au secteur on line, domaine dans lequel il a plusieurs années d’expériences.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Article du même genre