Communiqué: menaces et risques de perturbation des activités du ministère de l’Economie et des Finances

105 0
Crédit photo: MEF

Dans le cadre des concertations sur le système de motivation des agents du ministère de l’Economie et des Finances, des initiatives ont été prises suivant un processus participatif en vue de parvenir à des propositions consensuelles, notamment sur le système de Fonds communs.

Ces initiatives ont fait l’objet d’examen lors d’une session extraordinaire de la Commission permanente de concertation (CPC) le jeudi 9 juin 2011. Au cours de cette session, le point a été fait sur le processus de concertation et les propositions formulées dans le cadre de ces concertations ont été analysées en vue de s’assurer de leur faisabilité. De cette session extraordinaire, il est ressorti la nécessité de tenir les agents informés de l’historique des fonds communs, le déroulement du processus de concertation, les limites de .certaines propositions et les formules possibles à retenir. Les premiers responsables des structures ont été invités à tenir dans les brefs délais des rencontres avec leur personnel pour leur soumettre les conclusions de cette session de la CPC. C’est ainsi que dès le vendredi 10 juin 2011, bon nombre de structures ont pu tenir des assemblées générales.

Contre toute attente, alors que ce processus d’information, de dialogue et de concertation avec tout le personnel était engagé, il nous est revenu que le comité CGTB-Finances, lors d’une assemblée générale, tenue le vendredi 10 juin 2011, a décidé d’organiser des sit-in dans l’enceinte du ministère, en vue d’exiger la signature d’un projet d’arrêté contenant la proposition du Comité CGTB-Finances d’indexer la part du FC des structures autres que les régies à l’équivalent de 0,95% des recettes budgétaires. Cette proposition du Comité CGTB-Finances est sans fondement et de toute évidence, difficilement défendable.

Devant les menaces et les risques de perturbation des activités du ministère, notamment les prestations à l’égard des usagers, il est apparu nécessaire, pour des raisons de sécurité publique, de prendre des mesures appropriées, en rapport avec les responsables des forces de sécurité, pour assurer l’ordre public dans l’enceinte du ministère et de ses alentours. Le ministre voudrait rappeler que les agents à travers notamment leur syndicat, ont le droit de manifester pour exprimer leur point de vue ou leurs préoccupations. Toutefois, ces manifestations doivent respecter la réglementation en vigueur en la matière. Ce rappel a été notifié au secrétaire général du comité CGTB-Finances par lettre N° 2011-323/MEF/SG du 11 juin 2011.

Le ministre tient à réaffirmer sa disponibilité et son engagement à poursuivre le processus de révision des modalités de détermination et de répartition des fonds communs dans le sens de renforcer la solidarité et l’équité.

Pour le ministre de l’Economie et des Finances/PO La directrice des Ressources humaines

Ramata SAKANDE/DRABO

 

Dieudonné LANKOANDE

M. Lankoandé est passionné de web2.0 et de stratégies marketing (Marketing/web & Community Management) propre au secteur on line, domaine dans lequel il a plusieurs années d’expériences.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Article du même genre