Ciné Droit Libre, St. Pierre et Smockey échangent avec les pensionnaires de la MACO.

173 0

La maison d’arrêt et de correction de Ouagadougou a connu une animation festive cet après- midi du 28 juin 2011. La raison ? Le festival Ciné Droit Libre comme à son habitude offrait la primeur du festival aux prisonniers.

St-Pierre
St-Pierre

 

Les pensionnaires ont pris d’assaut la salle du foyer de l’amitié de la MACO. Ciné Droit Libre n’a pas lésiné sur les moyens pour offrir à ceux et celles qui sont aujourd’hui privés de liberté, un festival de qualité. Il a offert à ses amis de la MACO, la première mondiale du dernier film de l’éminent cinéaste St Pierre Yaméogo, qui était d’ailleurs présent à la MACO pour la circonstance. Avant la projection dudit film, les pensionnaires ont eu droit à une partie de rap avec l’artiste Smockey qui fête cette année ses dix ans de carrière musicale.

C’est la 4è fois consécutive que Ciné Droit Libre démarre son festival à la maison d’arrêt et de correction de Ouagadougou. Pour son coordonateur Abdoulaye Diallo, c’est une façon de penser à tous ceux et toutes celles qui séjournent en ce moment en ces lieux. Tour à tour, Smockey et S. Pierre Yaméogo se sont réjouis d’être là pour témoigner leur compassion aux pensionnaires et les inviter à se comporter de façon digne et responsable. Ils se disent aussi prêts à collaborer avec eux, sur le plan artistique surtout, une fois qu’ils auront recouvré leur liberté.

Le festival démarre officiellement ce mercredi 29 juin avec la cérémonie d’ouverture. A l’issue de la cérémonie d’ouverture, le public aura droit à la projection du film Bayiri, La patrie de St Pierre Yaméogo.

K. Gabriel Kambou

B 24

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Article du même genre