DEVINFO, pour rendre plus accessibles les données statistiques au Burkina

289 0

L’Institut National des Statistiques et de la Démographie (INSD) a procédé au lancement officiel d’une base de données nationale dénommée Devinfo, le 30 juin 2011 à Ouagadougou dans la perspective de rendre plus accessibles les données statistiques sur le Burkina Faso.

Devinfo est un système de base de données élaboré par l’UNICEF en collaboration avec  le système des Nations unies afin d’aider les Nations unies et les Etats membres à suivre les progrès réalisés dans la poursuite des Objectifs du millénaire pour le développement (OMD). Ce logiciel permet d’interroger la base de données en local (version CDROM) ou sur le web (www.devinfo.info/burkininfo) et permet également d’obtenir des statistiques extrêmement désagrégées.

De par son caractère simple du point de vue utilisation, cet outil moderne de diffusion de données statistiques a été adopté par plusieurs pays comme plate-forme de suivi statistique des indicateurs de développement national, selon le Directeur général de l’INSD, Bamory Ouattara.

L’information statistique occupant une place importante dans la planification, le gouvernement burkinabè ne ménage aucun effort en vue de doter le système statistique national de moyens adéquats pour répondre aux besoins de plus en plus grandissants en la matière.

La version nationale de Devinfo contient 492 indicateurs,  soient 223 indicateurs CSLP (Cadre stratégique de lutte contre la pauvreté), 183 indicateurs OMD et 86 indicateurs pour le suivi du PAP (Programme d’actions prioritaire). Ces indicateurs découlent de 10 thématiques de développement national (santé, éducation, emploi, économie, environnement, gouvernance, genre, pauvreté, nutrition, information et communication).

Le système des Nations unies à travers l’UNICEF se dit toujours disposé à accompagner le Burkina Faso dans la production des données pour étayer son développement, car c’est par les données statistiques que l’on mesure la  croissance dans un pays.

Le conseiller technique Antoine Zoungrana qui a représenté le ministre de l’Economie et des Finances au lancement de Devinfo, a surtout souhaité une gestion permanente du logiciel avec une mise à jour des données actuelles.

Pour ce faire, il est prévu le renforcement des capacités des points focaux sectoriels et des administrateurs de l’INSD, et la prise en compte des indicateurs définis dans la nouvelle stratégie de développement qu’est la SCADD (Stratégie de croissance accélérée et de développement durable).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Article du même genre