Sociétés d’Etat burkinabès : Des résultats nets de 51 milliards de F CFA en 2010

181 0

La SONABHI, une des sociétés d'Etat

La 19e assemblée générale des sociétés d’Etat burkinabè s’est tenue du 30 juin au 1er juillet 2011 à Ouagadougou, sous la présidence du Premier ministre, Luc Adolphe Tiao.

Malgré un environnement marqué au plan national par les effets de la crise sociale, les 11 sociétés d’Etat et 2 établissements publics de prévoyance sociale ont maintenu le cap de croissance de leurs activités et présentent des résultats bénéficiaires pour la deuxième année consécutive.

Des rapports de gestion et des états financiers pour l’exercice 2010 de 13 entreprises d’Etat, il ressort que le chiffre d’affaires global a enregistré une hausse de 14% entre 2009 et 2010 passant de 515,888 milliards de F CFA à 588,392 milliards de F CFA entre 2009 et 2010, soit une hausse de 72,504 milliards de F CFA.

Pour autant, le résultat net global a connu en 2010, une régression de 8,13% représentant 4,524 milliards de F CFA en valeur absolue. Il est passé de 55,635 milliards en 2009 à 51,111 milliards en 2010.

Une résolution portant dispense de paiement de dividendes a été prise par l’Assemblée générale qui recommande la mise en place d’un cadre de concertation des sociétés d’Etat.

Le Premier ministre Luc Adolphe Tiao a indiqué que cet espace va permettre de promouvoir les bonnes pratiques en matière de gestion.

Luc Adolphe Tiao, le Premier ministre du Burkina

Ainsi, il entend imprimer une nouvelle dynamique aux sociétés d’Etat, à savoir le changement au poste de directeur général tous les responsables qui ont plus de 5 ans à la tête de ces entreprises.

Le nombre des sociétés d’Etat au Burkina Faso est passé de 13 à 16 au cours de l’année 2010 avec la création de l’Agence des travaux d’infrastructures du Burkina (AGTIB), de l’Agence de conseils et de maîtrise d’ouvrage délégué en bâtiments et aménagement urbain (ACOMOB) et la transformation du Centre de gestion des cités, initialement établissement public à caractère administratif en société d’Etat.

 

Dieudonné LANKOANDE

M. Lankoandé est passionné de web2.0 et de stratégies marketing (Marketing/web & Community Management) propre au secteur on line, domaine dans lequel il a plusieurs années d’expériences.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Article du même genre