Sénégal: Karim Wade dément tout projet de « dévolution monarchique du pouvoir »

125 0
Karim Wade, le fils du président sénégalais Abdoulaye Wade

Dans une lettre ouverte de deux pages envoyée à différents médias, Karim Wade, fils du président sénégalais Abdoulaye Wade, dément tout projet de « dévolution monarchique du pouvoir » et se présente comme un homme blessé. « Jamais dans l’histoire du Sénégal, écrit-il, un homme public n’a reçu autant de coups, de propos diffamatoires et outrageants. Pourtant, rien ne m’a été donné. »

Karim Wade s’outrage de ne pas bénéficié de la présomption d’innocence : « Comme tout être humain, explique-t-il, je demande à être entendu, jugé sur des actes vérifiés et donc probants et non sur des rumeurs sans fondement.

« Cette intoxication doit s’arrêteUn tel projet n’a été, n’est et ne sera jamais dans les intentions du président de la République ni dans les miennes. Le pouvoir ne s’hérite pas, il se conquiert par la voix des urnes. »

Karim Wade, estime qu’il y aura un avant et un après 23 juin 2011, date des manifestations contre la réforme de la Constitution. Il y a même eu, selon lui, dans ces manifestations un message qui « ne peut être ignoré ni par le pouvoir ni par l’opposition ».

Crédit Photo : AFP

Dieudonné LANKOANDE

M. Lankoandé est passionné de web2.0 et de stratégies marketing (Marketing/web & Community Management) propre au secteur on line, domaine dans lequel il a plusieurs années d’expériences.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Article du même genre