Travaux du CCRP : Proposition d’une amnistie présidentielle

167 0

séance de travail du CCRP du 2 juillet 2011

Les travaux du Conseil consultatif sur les réformes politiques et institutionnelles (CCRP) se poursuivent depuis 11 jours. Ce samedi 2 juillet 2011, les membres ont fait un bilan à mi-parcours des débats.

Sur les quatre axes inscrits à l’ordre du jour des réflexions, deux ont été déjà abordés depuis le début des travaux. Le premier a obtenu le consensus de tous les membres, tandis que le deuxième est toujours en discussion.

Le premier axe est relatif à l’extension du dialogue démocratique par la création d’un nouveau cadre d’expression. Sur ce point, un consensus des membres du CCRP a été trouvé.

Au regard de ces travaux à mi-parcours, les membres du CCRP ont formulé plusieurs propositions. Ainsi, la création d’un Conseil national de la jeunesse, celle d’un Conseil national des femmes et d’un Haut conseil des sages ont été proposées.

De l’avis des membres du CCRP, il faudra redynamiser les cadres d’échange qui existent déjà et dépasser les questions et les schémas partisans. Aussi, la création d’un Observatoire national des conflits, qui aura pour mission de prévenir et de gérer les conflits entre les communautés qu’elles soient rurales ou urbaines a été proposée.
Sur la question sensible du statut des chefs traditionnels en politique, les membres du CCRP ont souhaité une reconnaissance claire du statut de ces derniers dans la Constitution. Les clauses préciseront leur place et leur rôle.
Le deuxième axe concerne le rééquilibrage des pouvoirs exécutif, législatif et judiciaire. Le débat actuel sur l’article 37 de la Constitution limitant à deux quinquennats le nombre de mandats présidentiels- s’inscrit dans cet axe. Les membres du CCRP sont favorables pour une amnistie du chef de l’Etat. Ils ont fixé à 35 ans, l’âge minimum pour être candidat à l’élection présidentielle; et être âgé de 70 ans au plus pour prétendre briguer la magistrature suprême du Burkina Faso.
Les débats sur les autres points se poursuivront ce lundi 4 juillet prochain. Selon les membres du bureau du CCRP, les débats se déroulent jusqu’à présent dans un respect mutuel courtois.

 

Dieudonné LANKOANDE

M. Lankoandé est passionné de web2.0 et de stratégies marketing (Marketing/web & Community Management) propre au secteur on line, domaine dans lequel il a plusieurs années d’expériences.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Article du même genre