Santé : Concertation entre experts de 18 pays francophones d’Afrique sur la malnutrition à Ouagadougou

137 0

Les représentants du secteur de la santé et de l’agriculture de 18 pays francophones d’Afrique, en collaboration avec l’OMS sont en concertation en vue de faire des propositions pour venir à bout du phénomène de la malnutrition en Afrique, depuis lundi le 4 juillet à Ouagadougou.

Durant 48 heures, les spécialistes de la santé et de l’agriculture en Afrique vont examiner la situation de la faim en Afrique et échanger sur les perspectives d’atteinte des Objectifs du millénaire pour le développement à l’horizon 2015.

Ces spécialistes devront également s’appesantir aussi bien sur l’accès à des nécessités de base comme la nourriture, les services de santé, l’eau potable et comment mobiliser des ressources au profit des services sociaux essentiels.

Selon les statistiques des Nations unies, l’Afrique au Sud du Sahara continue d’avoir le plus fort taux de personnes sous alimentées. La FAO constate que cette région a vu la plus importante augmentation de populations sous alimentées suite à la crise économique.

Au total 200 millions de personnes souffrent de malnutrition chronique en Afrique et 5 millions de personnes meurent à cause de la faim chaque année. En l’Afrique subsaharienne, un enfant sur trois est chétif, alors que deux enfants sur cinq ont un retard de croissance.

D’après le représentant de la FAO au Burkina, François Razzolo, la probabilité des pays africains à atteindre les Objectifs du millénaire pour le développement (OMD) demeure faible.

Crédit photo: Bowoulankro

 

Dieudonné LANKOANDE

M. Lankoandé est passionné de web2.0 et de stratégies marketing (Marketing/web & Community Management) propre au secteur on line, domaine dans lequel il a plusieurs années d’expériences.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Article du même genre