Dernière journée du FASOFOOT: La couronne pour L’ASFA-Yennenga, les barrages ou la relégation pour l’EFO

879 0

Championne depuis l’avant  dernière journée du championnat de première division, l’ASFA-Yennenga a terminé  sa saison en toute beauté. Pour  le compte de la 26eme  et dernière journée l’équipe  Yennenga  a surclassé l’AS MAYA, tandis que le duel a distance entre l’EFO et la SONABEL a tourné à l’avantage des électriciens.

La grande famille Yennenga  savait depuis quelques  jours qu’elle était championne du Burkina Faso pour la troisième  année consécutive.  Pour cela elle avait pris les dispositions pour que cette dernière  journée du championnat  se passe dans la fête  et la jubilation totale.

Fanions, casquettes, musiciens, tous aux couleurs de dame Yennenga pour une grande parade  après  le  dernier match du championnat. Mais leur adversaire du jour l’AS MAYA ne s’est pas laissé emporter par cette ambiance féerique des verts  et  jaunes de la capitale. Mieux, ils ont développé leur jeu sans complaisance. Et l’ASFA-Y  encore dans l’euphorie du  sacre va se laisser surprendre dès les 15 premières minutes de cette partie.

Ashagne  Méda se retrouve sur orbite face au gardien de l’ASFA-Y, Ibrahim  Sakandé. L’attaquant de l’AS MAYA  remporte son duel et permet à son équipe de mener par un but à 0 (15mn). Le nouveau champion 2011 descend de son nuage et  imprime son rythme à la rencontre sans pour autant  trouver le chemin des buts. A quelques  minutes de la mi-temps les choses vont se compliquer pour la famille  Yennenga  qui est obligé de voir son  capitaine,  Aly Zoungrana, quitter la pelouse sur blessure  (42mn).  La mi-temps interviendra sur cet avantage des bobolais de l’AS MAYA.

Des promesses qui changent le cours de la rencontre

Avant la reprise, un supporter se saisit du micro pour annoncer la bonne nouvelle aux joueurs : «En  cas de victoire je vous offre deux cent mille (200 000) francs  à vous partager ». Cette annonce aura la conséquence de sonner le réveil des Yennengistes. Le coach, Kigoma Michel procède à des remplacements avec les entrées d’Ocansey Mandela et Abubacar Usman. Ainsi, les deux latéraux Rachid Coulibaly à droite et Issa  Gouo à gauche deviennent plus offensifs.

Cette tactique de l’ASFA-Y va se montrer finalement payante. Lancé sur le coté gauche, Adama  Plange Nii trouve dans la surface de réparation Ashanté  Salomon irrégulièrement stopper par le  défenseur de l’AS MAYA,  Oumar  Traoré. L’arbitre  central   Olaonipekun  Mathieu siffle  le penalty.  Ashanté Salomon se  fait  justice et signe son 13e but en transformant ce  penalty (57e).

L’égalisation obtenue, les verts et jaunes donnent un coup d’accélérateur et poussent les Bobolais jusqu’à  leur dernier  retranchement. C’est pendant les  arrêts de jeu que la délivrance  arrive pour les supporters du nouveau champion du  Burkina. Ocansey Mandela déborde sur le côté droit pour ajuster un centre, coupé au premier poteau par Ishola Wassiyou. Les champions du Burkina Faso de football terminent ainsi leur saison avec une victoire de deux buts à un face à l’AS MAYA.

L’EFO a son destin entre les mains

Restera, restera pas en première division la saison prochaine ?

Cette question trotte dans la tête des dirigeants du 2e club le plus populaire au Faso à savoir l’Etoile filante de Ouagadougou (EFO). Alors que toutes les équipes savent désormais le sort qui est le leur, l’EFO doit encore attendre pour savoir à quelle sauce elle sera mangée. Les stellistes ont  bataillé  dur pour éviter  la cinquième  place des équipes de Ouagadougou, synonyme de barragiste au cas où le premier de la deuxième division est de Ouaga. Pour se sauver de cette situation, les stellistes n’avaient pas leur destin en main. Il leur  faillait  une victoire  contre L’USY de Ouahigouya et espérer un faux  pas de L’AS SONABEL  qui se déplaçait à Bobo Dioulasso pour affronter le RCB. On connait l’issue de ces  deux rencontres, l’EFO s’est imposé devant l’USY par  4 buts à 0 tandis que l’AS SONABEL  a dominé le RCB sur le score d’un but à 0. Une victoire qui jette le doute dans l’esprit des stellistes et qui voient leur saison se prolonger car il n’y aura de vacances pour eux que lorsqu’ils auront disputé les matches aller- retour contre le leader de la 2e division et le leader actuel qu’est le RCK (Rail club de Ouaga).

Bilan de la saison partagé pour les deux coaches

Idrissa Compaoré,  coach de l’AS MAYA : nous avons eu l’intention de bien terminer cette rencontre. Malheureusement, nous avons perdu dans les arrêts de jeu. Notre participation au championnat National de Football cette saison a été passable.  Nous n’avons pas attient notre objectif, nous voulions éviter de jouer les barrages au niveau  de la zone de Bobo. Nous sommes troisièmes de bobo ce qui fait qu’on est barragiste si le premier de la deuxième division vient de bobo.

Kigoma Michel, coach de l’ASFA-Y : notre objectif de  début de saison est atteint. Nous avons perdu le premier objectif: nous qualifier pour les  phases de poule de la ligue des champions. Il nous reste maintenant la coupe du FASO. Pour la saison prochaine, nous avons une direction technique. Nous allons chercher des  joueurs  pour défendre dignement  les couleurs du Burkina Faso en ligue des champions. Nous allons rechercher un gardien de but, un défenseur central, un milieu de terrain et même l’attaque aussi. Il y a une commission mise en place pour réfléchir.  Si nous ne trouvons pas les bons joueurs qu’il faut ici, nous en trouverons certainement à l’extérieur.

Les résultats de la dernière journée

RCB – AS SONABEL: 0 – 1

USO- ASK: 0 -0

USFA – BPS: 0 – 1

EFO – USY: 4 – 0

ASFA-Y / AS Maya: 2 – 1

Sourou sport – SFC: 1 – 1

Bobo sport – USCO: 0 -0

Classement provisoire

1er ASFA-Y, 60pts + 31

2e USO, 51pts + 31

3e AS SONABEL, 48pts + 21

4e USFA, 48pts + 13

5e EFO, 47pts + 23

6e BPS, 41pts + 4

7e RCB, 39pts + 4

8e Bobo sport, 33pts -1

9e ASK, 30pts + 1

10e USY, 25pts -14

11e AS Maya, 23pts -10

12e USCO, 15pts -36

13e Sourou sport, 14pts – 20

14e SFC, 5pts – 44

 

Firmin OUATTARA



Article similaire

Leave a comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *