Éducation nationale: La coalition EPT veut améliorer de 50 % les niveaux d’alphabétisation des adultes d’ici à 2015

505 0

L’éducation pour tous (EPT)  est le cheval de bataille de la coalition nationale mise en place à la suite du forum  de Dakar  tenu en 2000. Les acteurs de la société civile regroupés au sein de cette organisation comptent à travers ce cadre apporter leur contribution à l’atteinte de l’objectif du millénaire pour le développement relatif  à l’éducation.

Le siège de la coalition nationale EPT - Photo Burkina 24


Le sommet des objectifs du millénaire pour le développement a fixé  six clauses pour l’atteinte de l’éducation pour tous. Ces objectifs dont l’UNESCO est chef de file pour la mise en œuvre, visent entre autres, à développer et à améliorer sous tous leurs aspects, la protection et l’éducation de la petite enfance, et notamment des enfants les plus vulnérables et défavorisés. Ils ont également pour objet de faire en sorte que d’ici 2015, tous les enfants, notamment les filles, les enfants en difficulté et ceux appartenant à des minorités ethniques, aient la possibilité d’accéder à un enseignement primaire obligatoire et gratuit de qualité qu’ils suivraient jusqu’à son terme. Pour apporter sa contribution, la coalition nationale éducation pour tous soutient ces objectifs  en développant des stratégies et des mécanismes pour la surveillance, le suivi, l’ appui et l’évaluation de l’EPT.

Les clauses pour  l’atteinte de l’EPT  visent également à répondre aux besoins éducatifs de tous les jeunes et  adultes en assurant un accès équitable à des programmes adéquats. Cet accès devant permettre l’acquisition de connaissances et de compétences nécessaires dans la vie courante et aussi améliorer de 50 % les niveaux d’alphabétisation des adultes, et notamment celui des femmes d’ici à 2015, et assurer à tous les adultes un accès équitable aux programmes d’éducation de base et d’éducation permanente. La coalition nationale a pour sa part développé en soutien à ces objectifs, des actions qui contribueront  notamment à la mobilisation de la volonté politique nationale et de l’opinion publique nécessaire à la réalisation de l’EPT.

La Coalition a pour vision l’avènement d’un système éducatif de qualité, non discriminatoire, géré de façon rationnelle, transparente et participative, capable de générer un développement humain durable.

La coalition veillera notamment à assurer aux filles un accès équitable et sans restriction à une éducation de base de qualité avec les mêmes chances de réussite, mais aussi à améliorer sous tous ses aspects, la qualité de l’éducation dans un souci d’excellence de façon à obtenir pour tous des résultats d’apprentissage reconnus et quantifiables ,notamment en ce qui concerne la lecture, l’écriture et le calcul et les compétences indispensables dans la vie courante.

Traoré Tahirou. Coordonateur de la coalition nationale EPT


 

Le projet d’amélioration de la qualité de l’enseignement

Actif  pour l’amélioration de la qualité de l’éducation, la coalition  nationale éducation pour tous vient de signer une convention avec  l’ONG  danois IBIS, partenaire de BORNEfonden  pour l’exécution  du projet d’amélioration de la qualité de l’enseignement. Le projet  a  comme composante, le renforcement des compétences des enseignants et des encadreurs pédagogiques et de la compétence des APE/AME. Ce projet doit aussi contribuer à l’amélioration de l’environnement physique autour des écoles et renforcer la collaboration entre la société civile et les structures étatiques en vue d’apporter un changement qualitatif de l’enseignement de base au Burkina Faso.

Le projet couvre une période de 3 ans allant de 2011 à 2013. Pour cette année 2011, le projet financé par IBIS sera mis en œuvre dans 4 provinces du Burkina à savoir : le Zoundwéogo, le Koulpèlgo, le Boulgou et le Bazéga. Pour les 3 ans que durera ce projet, il s’agira entre autres pour la Coalition de créer et appuyer des plateformes d’échanges entre les circonscriptions d’éducation de base, les comités communaux et les AME/APE; former les membres de la coalition à l’élaboration, la lecture et le suivi budgétaire de l’éducation, sensibiliser le public sur les bénéfices de l’éducation des femmes et des filles, restituer les résultats des travaux de recherche aux DPEBA, DREBA et conseils régionaux.

Echange de documents entre Mme Ky Blandine présidente de la coalition nationale EPT et Mr ZAKARIA SULEMANA de IBIS sous le regard de Calixte Bakoné de BORNEfonden


Firmin  OUATTARA

 

 

 



Article similaire

Leave a comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *