CCRP: Blaise Compaoré reçoit le rapport aujourd’hui

632 0

C’est dans la matinée de ce jeudi 21 juillet 2011 que le président du Faso  Blaise Compaoré reçoit le rapport du Conseil consultatif sur les réformes politiques (CCRP). Après cet escale, ledit rapport fera le tour des 13 régions du Burkina avant d’aboutir à l’étape finale des assises nationales.

La salle polyvalente du palais présidentiel de Kosyam a le privilège ce matin d’être le témoin de la remise officielle au président du Faso Blaise Compaoré des conclusions auxquelles ont abouti les conseillers du CCRP. Selon le chemin qui lui a été tracé, ledit rapport effectuera ensuite une tournée dans les 13 régions où il sera amendé, avant de terminer son parcours sur la table des assises nationales prévues avant la fin de l’année.

En rappel, du 23 juin au 14 juillet dernier, les médécins du CCRP, avec à leur tête le ministre d’Etat chargé des relations avec le Parlement et des Réformes politiques Arsène Bongnessan Yé, se sont penchés sur la santé de la vie politique du Burkina. Différents aspects de cette vie ont été abordés, examinés, diagnostiqués et discutés. Certains ont fait l’objet de consensus, comme la création d’un sénat, la définition d’un statut pour la chefferie traditionnelle, etc. D’autres ne l’ont pas été et parmi ces derniers, figure en bonne place, sinon à la place royale, la fameuse et très célèbre question de la révision de l’article 37 de la Constitution burkinabè, qui limite à deux le nombre de fois que peut être consécutivement renouvelé un mandat présidentiel.

Les points consensuels le resteront-ils dans les provinces et les régions du « pays des Hommes intègres » ? Ceux non consensuels changeront-ils de peau et de couleur  à l’épreuve des assises régionales et nationales ? Et au final, que sortira-t-il de bon et de constructif de cette aventure dans laquelle se sont embarqués les Burkinabè ? N’ayant pas de boule de cristal, l’idéal serait donc qu’on se dise « affaire à suivre… »

R. Ouédraogo



Abdou ZOURE

Abdou Zouré est le rédacteur en chef de Burkina24.

Article similaire

Leave a comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *