Tentative d’assassinat d’Alpha Condé : le gouvernement du Burkina réagit

467 0

Le président guinéen Alpha Condé, le 23 mars 2011 à l'Elysée. © AFP/Archives Johanna Pyneeandee

Quelques jours après la tentative d’assassinat du chef de l’Etat guinéen, Alpha Condé, le 19 juillet dernier, le Burkina Faso à l’instar de la communauté panafricaine a vivement réagi hier jeudi.

Le Burkina Faso condamne ces évènements, et soutient vivement le président guinéen. Pour le porte-parole du gouvernement burkinabé, Alain Edouard Traoré, il faut “laisser le temps à la Guinée de se reconstruire”.

Ban Ki Moon, le secrétaire général de l’ONU, a également condamné cet incident et a exhorté les guinéens à cesser toute attaque qui pourrait nuire au processus démocratique engagé.

Rappelons que le président guinéen Alpha Condé, entré en fonction il y a sept mois, est sorti mardi indemne d’une attaque armée menée par des militaires à sa résidence privée de Conakry, au cours de laquelle un membre de la garde présidentielle a été tué et deux autres blessés.

Dieudonné LANKOANDE

M. Lankoandé est passionné de web2.0 et de stratégies marketing (Marketing/web & Community Management) propre au secteur on line, domaine dans lequel il a plusieurs années d’expériences.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Article du même genre