Fédération Burkinabé de Football: Il y a une faiblesse au niveau du secrétariat général

834 0
Le président de la FBF Zambendé Théodore Sawadogo

Restée en réserve  un bout de temps sur les difficultés que  connait le football Burkinabé, la fédération Burkinabé de football est  finalement sortie de l’ornière.  Les difficultés du championnat national,  l’affaire Hervé Xavier Zengué, la débâcle des étalons cadets  au mondial mexicain sont entre autre  les centres des échanges entre Zambendé Théodore Sawadogo président de la FBF, son  équipe et la presse, le mercredi 27 juillet 2011.

 

La fédération Burkinabé de Football  est confrontée à plusieurs difficultés de fonctionnement, ce que le président Zambendé Théodore Sawadogo  n’est pas sans ignorer.  «Il y a une faiblesse au niveau du secrétariat général », avoue Zambendé Théodore Sawadogo. Ces difficultés  d’ordre administratif  ont été notifiées lors de la participation des Etalons cadets à la coupe du monde au Mexique. Le minimum est que les  papiers qui sortent de la FBF  soient en règle, souligne le président de la FBF. Ce dernier, sans ambages, reconnait  la responsabilité de sa fédération dans certaines situations.

A cet effet,  la FBF  propose une refonte du football national, ce qui  passera nécessairement par l’organisation d’une compétition des jeunes. Les jeunes engagés seront bien fichés et la compétition concernera les moins de 15 ans.” Tout est réuni pour que cette compétition commence incessamment” dixit Zambendé Théodore Sawadogo.

Pour  palier  aux manquements administratifs constatés, la fédération  a trouvé une solution. Il s’agira de renforcer le secrétariat général par  un secrétariat administratif chargé  des questions juridiques.

Les hommes de média

En  faisant le point de la participation des Etalons cadets à la coupe du monde de leur catégorie, le président de la FBF n’a pas manqué  de parler du cas des entraîneurs. « Nous  attendons la fin de leur  contrat  c’est à dire  cette année,  pour prendre une décision » mentionne le président de la FBF.

Des licences de l’EFO  sont –elles frauduleusement  sorties du secrétariat général de la FBF ?

Les manquements observés au niveau du football Burkinabé ne concernent pas uniquement les Etalons cadets. Au  niveau  du championnat, la saison sportive s’est achevée  dans la cacophonie totale.  Des litiges  qui n’ ont  eu aboutissement qu’en fin de championnat.  C’est le cas de l’ASFA-Y  sur les  licences de deux joueurs de l’EFO à savoir Ocansey   Mickael  et  Mohamed Mussa. Le secrétaire général de la FBF, Emmanuel Zombré note  que  les licences sont frauduleusement sorties  de la fédération. Pour  résoudre le problème le président de la FBF a entrepris des démarches qui ont commencé par la rencontre des différentes directions des clubs impliqués.

En ce qui concerne le match USY-USO, sur lequel la ligue du nord s’est prononcée en faveur de la démission de la FBF, le président de la fédération a pris note de cette opinion qu’il juge opportune en démocratie  mais ajoute qu’il compte poursuivre son mandat jusqu’à terme, tout en oeuvrant pour un Football meilleur au Burkina.

S’agissant  des deux matches de la coupe du Faso reportés, le président de la FBF se défend; il explique que c’est plutôt la ligue nationale qui a décidé de rejouer ces matches. Toutefois, si cette décision ne rencontre pas l’assentiment d’une des parties, elle peut saisir la fédération en recours.

 

Qui a donné son accord pour la naturalisation d’Hervé Xavier Zengué ?

Le secrétaire général de la FBF Emmanuel Zombré

La réserve formulée  contre les Etalons seniors par la Namibie a entrainé au niveau du Burkina Faso  ce que l’on a appelé ”l’affaire Hervé Xavier Zengué”.  Le président de la fédération  a pu  donner des explications aux hommes de médias. Dans un premier temps, il a laissé entendre  que la procédure suit son cours. « Nous faisons foi  à la CAF  et  au niveau du  Burkina Faso  nous sommes sereins » dira Zambendé Sawadogo. Il ajoutera  sur cette affaire que la fédération a fourni tous les documents nécessaires à la CAF.

Le président de la fédération a saisi l’opportunité pour expliquer les procédures de naturalisation des joueurs. Il note que c’est le sélectionneur  qui identifie  les meilleurs éléments et en fait part à la fédération qui prend des dispositions dans  la procédure normale. Pour revenir sur la question de la naturalisation d’Hervé Xavier Zengué, le président de la fédération a précisé que toute l’organisation était favorable à cette procédure.

Le FBF n’est pas au courant du  centre de football Beog- Kamba.

Les préoccupations  d’actualité sont revenues  dans ces échanges entre les hommes de médias et la fédération Burkinabè de football. Ainsi,  le président Zambendé a informé les journalistes  qu’actuellement la fédération s’active à régler ses ardoises à hauteur de 120 millions de FCFA.

Il a été également question de l’arnaque au niveau du centre de football Beog-Kamba. Selon Monsieur Sawadogo, la fédération n’est pas courant de l’existence dudit centre; et le secrétaire général Emmanuel Zombré  d’ajouter que la promotrice est affiliée à la FBF avec  Intrépide. Il note que ce n’est pas la fédération qui donne l’autorisation de la création de ces centres de formation mais plutôt le ministère l’enseignement. De plus, le  directeur technique national Ousmane Sawadogo  précise qu’il y a un vide juridique concernant la création de centre de football qu’il conviendrait de combler.

Firmin OUATTARA

 

 

 

 

 

 



Article similaire

Leave a comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *