Guinée: La France rappelle à l’ordre le président Alpha Condé

Alpha Condé

Suite à la suspension « temporaire » de toutes les émissions à caractère politique et de tous les articles sur l’attentat contre le président Alpha Condé publiés mardi dernier par le Conseil national de la communication (CNC) de Guinée, la France a adressé hier jeudi un sévère rappel à l’ordre au président guinéen Alpha Condé.

La France demande au président Alpha Condé de ne pas entraver la liberté de la presse et d’organiser rapidement des élections législatives.

« Nous sommes préoccupés par la liberté des média en Guinée. L’attentat contre le président Condé ne doit pas justifier des restrictions aux libertés fondamentales », a déclaré le porte-parole du Ministère des Affaires étrangères français, Bernard Valero.

« La France réprouve l’interdiction faite à tout médium national d’évoquer l’attentat contre le chef de l’État ou d’organiser des émissions interactives à caractère politique », a-t-il poursuivi. « Cette interdiction constitue une atteinte grave à la liberté d’expression, et nous demandons au président Condé de reconsidérer cette décision en sa qualité de garant des libertés en Guinée », a-t-il insisté.



Dieudonné LANKOANDE

M. Lankoandé est passionné de web2.0 et de stratégies marketing (Marketing/web & Community Management) propre au secteur on line, domaine dans lequel il a plusieurs années d’expériences.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page