Congrès constitutif du Parti de l’Indépendance et du travail: « Nous attendons notre récépissé dans une, voir deux semaines maximum »

830 0

Soumane Touré, le premier responsable du PIT

Dans  la salle de l’Atelier Théâtre Burkinabé,  le samedi 30 juillet 2011,  le Parti de l’Indépendance et du Travail (PIT) de Soumane Touré  a tenu  son congrès constitutif.  Les partis politiques signataires du manifeste de la refondation sont venus témoigner leur soutien au  nouveau  parti.

Soumane Touré l’a annoncé lui-même, le feuilleton PAI qui dure depuis dix ans est définitivement tourné. Le congrès constitutif du Parti de l’Indépendance et du Travail vient mettre fin aux deux tendances du PAI. Le congrès constitutif donne forme au nouveau parti. Et Soumane Touré ne passe pas par quatre chemins pour la suite. “Le ministère de l’administration territoriale, de la décentralisation et de la sécurité ne devrait pas avoir des difficultés pour nous octroyer notre récépissé” dit Soumane Touré.

Les militants du nouveau parti sont venus nombreux, et ce, de toutes les provinces du Burkina. “Ceux qui sont venus,  mentionne Soumane, ce sont seulement les représentants des structures vivantes restées fidèles au parti”; comme pour dire que le nombre de militants est beaucoup plus important à travers le pays.

Le Parti de l’Indépendance et du Travail affiche comme idéologie le marxisme-léninisme, et son emblème est un drapeau rouge  frappé d’une étoile à cinq branches.

Les représentants des partis politiques

Les partis signataires du manifeste de la refondation ont témoigné leur soutien au nouveau parti. Pour maître Hermann Yaméogo, c’est un grand jour et un défi pour Soumane Touré. “Mais, avoue t-il, nous étions impatients de le voir réagir. Avec lui, nous avons mené ensemble le combat de la refondation.” Et Ram Ouédraogo des Verts du Burkina d’ajouter que c’est un vieux mouvement qui renaît de ses cendres. “Avec le PIT,  nous allons mener le combat pour la paix et la démocratie au Burkina Faso.”

Firmin OUATTARA



Article similaire

Leave a comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *