Pôle de croissance de Bagré, un potentiel à développer

756 0

Dans le cadre de la mise en œuvre de la SCAD (Stratégie de Croissance Accélérée pour le Développement), le gouvernement du Burkina Faso a bénéficié d’un accord de financement sous forme de don, de la Banque Mondiale à hauteur de 115 millions de dollars US, pour la mise en œuvre du Projet Pôle de Croissance de Bagré (PPCB).

Le Projet Pôle de Croissance de Bagré s’inscrit dans la stratégie de la Banque Mondiale pour l’Afrique 2011-2016 et plus spécifiquement, la stratégie de la Banque Mondiale pour le Burkina 2010-2012. Cette stratégie identifie les pôles de croissance comme des atouts pour améliorer notamment la compétitivité des économies et favoriser la création d’emplois.

Ce projet est le quatrième du genre initié par la Banque Mondiale, mais le premier à passer à la phase de mise en œuvre. Les trois autres projets sont localisés au Malawi, au Sénégal et au Ghana. Il a pour objectif principal de contribuer à l’accroissement de l’activité économique dans le pôle de croissance, avec comme incidence une augmentation de l’investissement privé, de la création d’emplois et de la production agricole.

Situation géographique et Potentialités de la zone de Bagré

Bagré est situé à 240 km au sud-est de Ouagadougou. C’est une zone de développement à fort potentiel, aménagée autour du barrage hydroélectrique, qui offre plus  de 500 000 ha de terres irrigables. Il est prévu, dans un premier temps, la mise en valeur de 15000 ha ainsi que l’aménagement de canaux primaires en vue de l’irrigation.

La réactualisation du schéma directeur de 2001 élaboré par la MOB (Maîtrise d’Ouvrage de Bagré), viendra préciser la répartition en zones de production (pisciculture, élevage, agriculture, activités de service, etc.) Il est à noter qu’une chaîne de production piscicole existe déjà à Bagré. Elle est utilisée à seulement 10% de ses capacités. Des mesures incitatives seront prises en vue de favoriser l’installation des investisseurs locaux et étrangers.

Abdoul Hadi DIABATE



Article similaire

Il y a 1 commentaire

Leave a comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *