Coupe du Faso 2011 : L’Etoile Filante de Ouagadougou remporte son 13ème titre

631 0

 

 

L'Etoile Filante de Ouagadougou a remporté sa 13ème Coupe du Faso.

 

L’Etoile Filante de Ouagadougou (EFO) a battu l’AS SONABEL le samedi 5 août 2011 au Stade du 4 août de Ouagadougou lors de la finale de la 25ème édition de la Coupe du Faso. L’Etoile Filante de Ouagadougou gagne son 13ème titre.

 

 

C’est une confirmation : l’Etoile Filante de Ouagadougou (EFO) n’a jamais perdu une finale de la Coupe du Faso. Ce samedi  5 août 2011, elle affrontait l’AS SONABEL pour sa 13ème finale en 25 éditions. Le public a dû attendre la séance de tirs au but pour voir l’EFO remporter la finale de l’édition 2011 par 4 à 3.

Pourtant, les choses avaient mal commencé pour les bleu et blanc. Le premier tireur de l’EFO Minougou a raté son tir après que Hassan Kaboré de l’AS SONABEL ait montré la voie à suivre à ses camarades. Mais les autres tireurs stellistes (Dramane Nikièma, Soungalo Ouattara, Aboubacar Congo et le capitaine Moussa Yédan) ont été adroits devant Valentin Kouakou, le portier des électriciens. Drissa Diabaté ancien joueur de l’EFO et Souleymane Diallo ayant raté leurs tirs devant Hamadou Yoneba.

Le trophée de la Coupe du Faso

 

Les 120 minutes de ce match étaient équilibrées. Les deux équipes ayant fait preuve de maladresse devant les buts, de nombreuses passes à l’adversaire, un jeu manquant de rythme, comme si elles attendaient la séance de tirs au but. La pression était dans le camp de l’EFO qui devait à tout pris gagné ce match pour faire plaisir aux supporters et sauver la saison. Les violet et blanc voulaient terminer la saison sur une bonne note et remporter pour la première fois de leur histoire la Coupe du Faso avec en prime une qualification en compétition africaine. Le jeu était donc crispé. C’est tout naturellement que l’arbitre ivoirien Denis Dembélé a sifflé la fin du temps réglementaire sur le score nul de 0-0.

L’entraineur de l’EFO Seydou Zerbo dit Krôl reconnait avoir sauvé sa saison, lui qui avait été appelé en pompier alors que son équipe était dans les profondeurs du classement. Mais si l’objectif de remporter la Coupe du Faso est une mission accomplie, Seydou Zerbo à un autre défi qui est d’éviter à l’EFO la relégation au cas où le champion de la deuxième division est une équipe de Ouagadougou. Avec cette victoire, « la reine des stades » obtient également le ticket pour une participation à la CAF. Au plan local, le public sportif s’apprête à vivre prochainement une confrontation EFO # ASFA lors de la super Coupe AJSB opposant le champion en titre au vainqueur de la Coupe du Faso.

le vainqueur de la Coupe du Faso engrange la somme de cinq millions de francs CFA. Le finaliste malheureux empoche la somme de 3 500 000 francs CFA. La troisième place revient à l’Union Sportive du Yatenga (USY) de Ouahigouya.

Boukari Ouédraogo

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Article du même genre