Ramadan, conseils pour une alimentation saine

718 0

Pendant le mois de Ramadan, notre alimentation ne devrait pas différer beaucoup de notre alimentation habituelle et devrait être aussi simple que possible. Pour rester en bonne santé, le corps a besoin d’une certaine proportion de glucides, de lipides et de protéines mais aussi de vitamines, de minéraux, de fibres et de l’eau.

sacs de dattes. Photo: tempsreel.nouvelobs
sacs de dattes. Photo: tempsreel.nouvelobs

Les aliments pratiques pour la rupture

Les dattes sont une excellente source de sucre, de fibres, d’hydrates de carbone, de potassium et de magnésium ;  elles stimulent l’organisme et le nourrissent rapidement.  Elles  sont préférables pour  la rupture du jeûne : le Prophète (saw) en consommait pour sa rupture.  On  peut consommer aussi les différentes bouillies, les jus, les boissons chaudes (thé, café, infusions, etc.),

Le  dîner doit être un repas léger et non lourd ni trop copieux : exemple de repas léger : la crudité, sous forme de salade,  des aliments à digestion rapide contenant du sucre (amidon), de la farine blanche, ou une soupe de poisson ou d’une viande blanche et de légumes verts, etc.

Les aliments pratiques pour le souhour

Il est conseillé de consommer les aliments à digestion lente. Car leur durée de digestion va jusqu’à 8 heures de temps ; cette alimentation  va fournir à l’organisme toute l’énergie nécessaire pour tenir toute la journée. Les sucres lents se trouvent dans tous les aliments dits complets, dans le pain, le couscous, les pommes de terre, le maïs, le blé, le mil, le sorgho, les haricots, les lentilles, la farine complète, le riz non poli, les féculents divers etc.

Il faut boire suffisamment l’eau, prendre trois repas contenant des aliments” utiles”, consommer un fruit frais au début de chaque repas. Les produits laitiers (lait demi écrémé, yaourt, fromage, jus de pain de singe « toedo ») ne doivent pas être oublié. Il faut également modérer les fritures et la quantité d’huile dans les plats cuisinés.

Les comportements alimentaires à éviter

-Les aliments « plaisir »;

– les grignotages tout au long de la soirée;

-trop manger;

-remplacer les fruits et les légumes par les aliments raffinés (gâteaux, galettes, viennoiseries, chips, sodas…);

-manger les aliments trop chauds ou trop froids ;

-prendre en même temps du froid et du chaud.

 

source:  comité de presse de l’AEEMB



Article similaire

Leave a comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *