Championnats d’Afrique de handball junior et cadet féminins : début difficile des Burkinabè

891 0

Les Etalons cadets seront face à de grandes équipes

Le 6ème championnat d’Afrique cadets et le 17ème championnat d’Afrique juniors se déroulent en ce moment à Ouagadougou. Les cadettes burkinabè qui ont débuté la compétition le dimanche 7 août 2011 contre la République Démocratique du Congo se sont inclinées (24 # 13) tandis que la Côte d’Ivoire en junior a perdu devant la Tunisie.

Les Etalons cadets version handball ont mal débuté le championnat d’Afrique de cette discipline. Devant la République Démocratique du Congo (RDC), une équipe plus en jambe, les cadets burkinabè ont presque subit le match. Les visiteuses entrent bien dans la partie en profitant de la maladresse des joueuses burkinabè pour prendre l’avantage dès la première mi-temps. Malgré la volonté de joueuses comme Aguiratou Ouédraogo, Raicha Jessica Kando, Amal Lamoukry, Josiane Kaboré, les Burkinabè ont eu du mal à imposerleur jeu. Dans les phases offensives, elles se heurtent à la vigilante Kashala Tshibola la gardienne de la RDC. Les congolaises plus techniques et plus rapides profitent des contre-attaques pour marquer. Les deux gardiennes du Burkina n’étant pas à la hauteur de l’évènement, c’est tout naturellement que les cadettes burkinabè s’inclinent sur le score de 13 à 4 à la pause.

A la reprise, ces dernières surprennent en tenant les congolaises à égalité, avec plus de combativité, avant de sombrer dans les 10 dernière minutes. Fatiguées, elles commettent beaucoup de fautes et se retrouvent réduites à quatre, trois joueuses ayant été expulsées pour deux minutes. Les congolaises l’emportent finalement 24 contre 13. Malgré cette défaite, le public a applaudit les jeunes burkinabè qui ont fait preuve de volonté, de courage mais qui se trouvaient  face à une équipe congolaise, qui techniquement et tactiquement était mieux organisée. L’objectif d’ailleurs de la Fédération Burkinabè de handball en accueillant cette compétition, est de permettre aux joueuses burkinabè d’acquérir de l’expérience en se frottant aux grandes nations du continent  dans cette discipline.

Après le match d’ouverture chez les cadettes, les juniors ont pris le relais. La Tunisie n’a pas fait de cadeau à la Côte d’Ivoire. Alors que la première mi-temps était plus équilibrée malgré l’avance des Tunisiennes, les ivoiriennes vont sombrer en deuxième période. Les Tunisiennes ont fait parler leur puissance et leur bonne défense organisée autour de Maroua Dhaouadi, Hedia Ben Romdhane qui bloquaient les assauts répétés,  Loueca Tahi Bonson et de l’excellente Helene Kohie.

La deuxième mi-temps de ce match sera une affaire tunisienne faisant preuve de rapidité malgré quelques maladresses. Pour l’entraîneur de l’équipe ivoirienne Dominique Sebgo, l’absence de préparation explique cette défaite « sinon l’équipe tunisienne n’est au dessus de mes filles » a-t-il affirmé. L’équipe ivoirienne devra monter en puissance lors des prochains matchs a rassuré Dominique Sebgo. Son homologue tunisien Meriam Mnaserie, malgré la victoire, pense que son équipe aurait pu mieux faire, surtout que son adversaire avait du mal dans les un contre un. Il évoque également le manque de match amical qui n’a pas permit à ses joueuses d’être au top pour ce tournoi. Les prochains matches s’annoncent donc palpitants.

Le ministre des sports Yacouba Ouédraogo qui a présidé la cérémonie d’ouverture a souhaité des prestations de qualité dans le fair-play.

Boukari Ouédraogo

Le Programme de la journée de lundi 8 août.

Cadette

14 h00 Angola vs Mali

Junior

15h30 RDC vs Mali

17h00 Angola vs Burkina



Article similaire

Leave a comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *