Baisse du prix des produits, 131 commerçants sous le coup de poursuites judiciaires

452 0

131 commerçants sur 161, bénéficiaires de la subvention de l’Etat, seront traduits en justice pour non respect des prix fixés par le gouvernement, en réponse à la vie chère qui secoue le Burkina. L’information  a été donnée lors d’une conférence de presse que le gouvernement a donnée le lundi 8 août 2011 à Ouagadougou.


Marché central Roodwoko, Ouagadougou, Photo: overblog
Marché central Roodwoko, Ouagadougou, Photo: overblog

En avril dernier, le gouvernement burkinabè, en réponse à la grogne sociale qui secouait le pays, a pris plusieurs mesures, dont la baisse des prix des produits de grande consommation. Des subventions ont été accordées à des commerçants pour qu’ils puissent supporter l’impact de l’application de cette mesure.

Sur les 161 commerçants qui ont bénéficié de cette subvention, selon le ministre de l’Industrie, du commerce et de l’artisanat,  Patiendé Arthur Kafando, 131 n’ont pas respecté les prix prescrits par le gouvernement. Pour cela, ils seront traduits en justice, a déclaré le ministre.

Il a par ailleurs affirmé que les contrôles et les sanctions seront renforcés pour amener les commerçants à respecter les prix fixés.

Une mesure à saluer car les voix s’élevaient de plus en plus pour dénoncer la non application de la baisse des prix par les commerçants. Il est à espérer que cela rendra effective la baisse du prix de la tonne de ciment qui sera bientôt fixé à 111 000 F CFA, a informé Patiendé Arthur Kafando.

Abdou ZOURE

Abdou Zouré est le rédacteur en chef de Burkina24.

Related Post

Leave a comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *