Tournoi international de la solidarité des centres de formation : Première défaite de Kada School

160 0

La deuxième journée de la 10è édition du tournoi international de la solidarité s’est jouée ce mardi 09 août 2011 au Stade Municipal de Ouagadougou pour le compte du groupe B. Le favori de ce tournoi Kada School International est tombé devant l’équipe  supposée petit poucet de cette compétition Faso Atletic Club (FAC) de Ouagadougou.

(ph Fifa.com)

Devant une équipe de Kada School International expérimentée, regorgeant en son sein de cinq joueurs revenu du mondial des moins de 17 ans au Mexique (Soungalo Sanou, Abdoul Razack Traoré, Faiçal Ouédraogo, Abdoul Razack Sanou et Ibrahim Illy), le FAC a defendu son acquis de la première mi-temps (1#0). Malgré la large domination de Kada School en seconde période le score reste inchangé. Après sa victoire contre Feyenoord du Ghana (1#0) , Kada School enregistre sa première défaite.

Après la confrontation entre les deux équipes burkinabè, Feyernoord du Ghana a joué contre Fabao Foot Espoir de Ouagadougou. Dans ce match d’un bon niveau technique, les deux formations ont gratifié le public d’un beau football fait de jeux techniques, de passes courtes et longues en alternance, tout en se dominant tour à tour. Malgré l’engagement et la bonne volonté des joueurs, le score est resté vierge en première période, Gideon Naja ayant même raté un pénalty (repoussé par le gardien de Fabao Foot Espoir Yacouba Ouédraogo). Gideon Naja se rachète en seconde période (55ème minute). Son coéquipier Asumah Abubakar porte le score à deux à zéro. Menés à la marque, les Burkinabè prennent les initiatives et réduisent le score à la 71ème. Ousseni Kouanda d’une frappe lourde trompe à l’entrée de la surface de réparation la vigilance de Mohammed Ali, le gardien du Feyenoord (2#1).

L’arbitre central Juste Zio siffle la fin du match sur le score de  2 à 1. Cinq joueurs burkinabè évoluent dans le centre de formation du Feyernoord. Il s’agit de Ibrahim Fofana (milieu droit) Nasrir Nikièma( latéral droit),  Sidiki Traoré (milieu défensif), René Ilboudo (milieu droit). Ces deux derniers ont pesé lourd sur la défense burkinabè, René Ilboudo étant même à l’origine des deux buts de son équipe. Des joueurs à suivre. La veille de ces deux matches, Naaba Kango a battu CFAS du Benin  par un score de 4 à 0 et le centre Kassoum Ouédraogo dit Zico du nom du promoteur a battu Nania FC d’Abedi Pelé 2 à 0.

Boukari Ouédraogo

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Article du même genre