NAJMA, POUR UN BURKINA SOLIDAIRE !

150 0
L’association NAJMA pour l’épanouissement de la femme musulmane a initié un projet dénommé BURKINA SOLIDAIRE afin de matérialiser l’esprit de solidarité entre burkinabè.

 

Image: penseesdevie
Image: penseesdevie

Promouvoir le changement social par la valorisation des résultats de recherche, la formation, et la participation des femmes dans les sphères de développement socio- éducatif au Burkina Faso, en Afrique et dans le monde, c’est autour de cette vision qu’est structuré  l’idéal de cette association. Avec pour slogan, «un petit geste, d’une très grande utilité », l’initiative «BURKINA SOLIDAIRE » vise la création d’un cadre d’échanges multidimensionnels en vue de promouvoir et d’encourager l’esprit de solidarité et de partage au sein de notre société burkinabè. BURKINA SOLIDAIRE

Etablir une passerelle entres personnes de bonne volonté désireuses de faire un petit geste à l’égard d’autrui et les milliers de burkinabè en manque du minimum exigible pour vivre décemment.  Le projet ambitionne la mise en place de boutiques de dons, de troc ou échange de matériel, ou de prestations de services à travers les 45 provinces du BURKINA FASO. La phase pilote du projet se déroulera à Ouagadougou. Elle consistera en la mise en place de boutiques de dons, de troc ou d’échange de matériels. Animés par des volontaires préalablement formés par l’association, ces boutiques serviront de cadre pour la réception des dons et les échanges de services. Toute personne majeure, partageant la vision et les objectifs de cette association, et désireuse de consacrer un peu de son temps au service de la cause humaine peut se constituer volontaire auprès des services de l’association.

 

Dans le cadre de cette initiative de solidarité, il prévu également un projet éducatif en faveur des enfants déscolarisés. Aussi,  les bonnes volontés et les âmes généreuses peuvent apporter des aides diverses (tableaux déplaçables, des tables-blancs, des boîtes de craies, etc.) afin de permettre sa réalisation.

En outre, les volontaires de l’association peuvent servir d’entremetteurs en vue de l’échange de services ou de biens entre personnes désireuses (la layette pour des habits plus grands, le nettoyage de la maison contre une assiettée de riz ou de maïs, la coupe des fleurs contre une montre, la décoration interne à un coût forfaitaire…).

De telles actions sont à saluer et encourager en ce sens qu’elles permettent de soulager des personnes démunies et d’offrir des prestations de qualité à d’autres moins nécessiteuses. Il reste cependant que leurs initiatrices doivent mettre un point d’honneur dans la gestion saine et transparente de toutes leurs actions afin de garantir une crédibilité et une continuité à cette noble initiative.

NAJMA, une petite étoile d’une très grande utilité !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Article du même genre