L’URD/MS naîtra des cendres de l’exclusion

179 0

 

 

Les futurs animateurs de l'URD/MS Photo : lefaso.net

 

Le 4 août 2011, l’Union pour la renaissance/Parti sankariste (UNIR/PS)  de Me Bénéwendé Stanislas Sankara excluait 12 de ses membres. Ces derniers ont respecté la tradition qui s’est comme instituée en pareille circonstance au Burkina : ils veulent créer leur parti. Union pour la Renaissance démocratique/Mouvement sankariste (URD/MS), ainsi s’appellera-t-il.

Le chapître de l’histoire des partis politiques qui se morcellent continue de dérouler ses lignes au Burkina. Cette fois-ci, c’est le parti de Me Bénéwendé Stanislas Sankara, l’UNIR/PS qui est concerné. Douze de ses membres veulent créer leur propre parti.

En rappel, le 4 août dernier, ce parti décidait de l’exclusion des membres de la fédération provinciale du Kadiogo, au nombre de 12, parce qu’auteurs d’« actes crapuleux, anti-statutaires et d’indiscipline caractérisée dont la finalité ultime est de détruire l’UNIR/PS de l’intérieur ».

Le 15 août 2011, à l’occasion d’une conférence de presse, les 12 exclus ont déclaré qu’ils créeront bientôt leur parti à eux. L’Union pour la Renaissance démocratique/Mouvement sankariste (URD/MS) sera son nom de baptême. Le but de ce cadre politique, selon eux, est de défendre les valeurs du sankarisme selon ce qu’ils entendent et comprennent de cette idéologie.

A ce point de presse, les 12 exclus ont également donné leur version des raisons qui ont motivé leur éjection du navire UNIR/PS. Pour eux, c’est parce que les présents responsables du parti n’admettent pas l’esprit de contradiction. De même, il n’y avait pas de cadre de réflexions ni d’alternance au niveau des postes de responsabilités.

Le phénix, qui naîtra des cendres de cette exclusion, pourra-t-il voler loin ?  Les nouveaux-anciens Sankaristes disent avoir bon espoir : derrière les 12 exclus se trouveraient plus de 1 000 Sankaristes.

Abdou ZOURE

Abdou Zouré est le rédacteur en chef de Burkina24.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Article du même genre