Réseau routier : 400 millions de dollars pour relier Bamako et Conakry

360 0

Bamako et Conakry devraient être reliées bientôt par une ligne ferroviaire. La construction du chemin de fer devant joindre les capitales malienne (Bamako) et guinéenne (Conakry), qui est un vieux projet, vient d’être activée la semaine dernière.

Le ministre malien en charge des Infrastructures et des Experts a entamé en République de Guinée, des pourparlers avec les autorités guinéennes en vue de définir les contours de cette infrastructure qui devrait coûter la bagatelle de 400 millions de dollars.

De sources officielles guinéennes, «cette nouvelle ligne ferroviaire d’une distance de plus de 800 km est un projet intégrateur qui permettra de booster les échanges commerciaux et développer l’axe économique Conakry-Bamako riche en potentialités». Elle va du même coup permettre aux deux Etats de réduire d’environ 200 milliards de F CFA par an, les factures liées au transport des marchandises à partir des ports d’Abidjan et de Dakar.

Les grands projets miniers annoncés en Guinée par les multinationales et ceux qui sont en exploitation par le Brésilien Vale, l’Australien, Rio Tinto et Rusal, à travers le nouveau code minier, vont beaucoup impacter l’économie des deux Etats. Selon le président Alpha Condé, tous les minerais vont transiter par Conakry.

Pour la mobilisation des ressources, une table ronde des bailleurs devra se tenir incessamment à Bamako pour recueillir les intentions de financement des partenaires financiers, en vue de la réalisation de ce chemin de fer qui va impacter l’économie de la sous région Ouest africaine.

Source : lesafriques.com

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Article du même genre