Affaire Justin Zongo: Le procès prévu pour le 22 Août à Ouagadougou

162 0

Le procès de l’affaire Justin Zongo aura lieu le 22 août 2011 à la

salle d’audience du Tribunal de Grande Instance de Ouagadougou. Trois accusés, trente témoins, 13 avocats et certainement une grande foule seront à ce rendez-vous tant attendu au « pays des Hommes intègres ».

Le mardi 16 août 2011, le Procureur général près la Cour d’appel, Honorine Méda/Dabiret, a donné l’information que nombre de Burkinabè attendait depuis longtemps : le procès de l’affaire Justin Zongo aura lieu le lundi 22 août 2011 au TGI de Ouagadougou, en audience spéciale avec trois autres affaires criminelles.

Trois accusés seront à la barre. Il s’agit de Kaboré Roger Narcisse, Nébié Bélibi  et Fayama Bèma, des agents de police. Ils sont accusés de coups mortels et complicité de coups mortels sur le défunt. La cause des présumés coupables sera défendue par trois avocats. Du côté de la partie civile, un collectif d’avocats assurera la défense des intérêts de la famille Zongo. Une trentaine de témoins sera entendu, dont des enseignants, des policiers, des médecins, des infirmiers et des élèves.

En ce qui concerne les éléments de l’enquête, qui a pris six mois, le Procureur a révélé, entre autres, que le père de feu Justin Zongo a refusé toute exhumation du corps de son fils pour autopsie.

Pour rappel, le dimanche 20 février 2011, Justin L. Zongo, élève en classe de 3e, décédait. Le cafouillage qui a tourné autour des causes de ce décès, que la majorité des versions attribue à des sévices corporels subis par le défunt dans un commissariat de police, a mis le feu aux poudres au « pays des Hommes intègres », entraînant des manifestations violentes et causant plusieurs morts.

Le gouvernement n’avait réussi à ramener le calme qu’en promettant de faire  lumière et justice sur les circonstances du  décès du jeune Justin. Promesse qui sera donc tenue le 22 août prochain, où le procès sera public et ouvert à tous.

 

Abdou ZOURE

Abdou Zouré est le rédacteur en chef de Burkina24.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Article du même genre