TOURISME MONDIAL: LA FRANCE N’EST PAS PREMIERE PAR HASARD

336 0

Etre la tête de proue dans un domaine, ne relève pas toujours du miracle, mais d’une préparation et d’une aptitude à anticiper certaines situations. Et cela, la France l’a réalisé au niveau du tourisme.

Office du tourisme à Cavalaire
Office du tourisme à Cavalaire

Le tourisme est le fait de quitter son domicile, pour des raisons personnelles, pour une durée supérieure à 24 heures. Ce qui peut impliquer la consommation d’une nuitée auprès d’un hôtelier et éventuellement la réservation de titre de transport.

Initialement, rattaché aux loisirs et à la santé, le tourisme englobe désormais également l’ensemble des activités économiques auxquelles la personne fait appel lors d’un déplacement inhabituel (transports, hôtels, restaurants, bars, etc.).

Dans ce domaine, la France occupe la première place depuis quelques années. En 2010, le pays a enregistré 78, 6 millions de touristes internationaux. Cet état des choses peut s’expliquer par le climat qui n’est pas très rude. Mais au-delà de ce phénomène naturel, la France doit sa première place à la conscience prise par ses dirigeants sur les apports du tourisme et les mesures prises pour l’organiser. En effet, dans les moindres recoins du pays où nous avons séjourné (même si nous n’avons pas visité tout le pays), toutes les dispositions sont prises afin d’attirer le visiteur et l’inviter à visiter la région. Cela se ressent à travers la mise en place des offices du tourisme à travers tout le pays. Ils sont partout présents et offrent à tous les visiteurs des articles, parfois gratuits, et qui les persuadent de la nécessité de visite.

Tout est donc mis en place afin que le touriste soit dans les conditions idéales quand il arpente les artères des villes, et même des coins les plus reculés. Les vestiges anciens sont renovés, les constructions modernes s’y agencent harmonieusement. L’histoire est retracée et permet à tout visiteur de se glisser dans le temps pour retrouver les traces du passé. Les boutiques et la propreté des lieux invitent les visiteurs à mettre la main à la poche en y séjournant davantage ou en achetant des articles. Il n’est donc pas étonnant que ce pays ait engrangé 46,3 milliards de dollars US de bénéfice au cours de l’année 2010.

Certaines personnes peuvent voir dans le tourisme un élément pouvant générer la folklorisation des sociétés traditionnelles, la prostitution et l’acculturation, la perte d’identitté. Cela est un fait réel dans de nombreux pays.

En attendant, la France fait son chemin, en tête du peleton.

Rialé

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Article du même genre