Tournoi International de la solidarité : KOZAF vainqueur

231 0

KOZAF vainqueur du tournoi de la Solidarité 2011

La dixième édition du tournoi international de la solidarité a pris fin ce dimanche 21 août avec le sacre du centre Kassoum Ouédraogo Zico Académie Football (KOZAF). L’équipe de Ouagadougou a battu le Feyenord du Ghana par 3 à 1.

Première participation, premier trophée pour le KOZAF. Le centre de formation de Kassoum Ouédraogo dit Zico a remporté la dixième édition du tournoi international de la solidarité en s’imposant en finale 3 à 1 contre le Feyenord du Ghana. Prévu pour le samedi 20 août le match s’est joué le lendemain dimanche, après une interruption pour des raisons d’intempérie. Romaric Pitroipa, l’attaquant du KOZAF a donné la victoire à son équipe en réalisant un triplé (7ème, 38ème, et 49ème minutes). René Ilboudo est l’auteur du but ghanéen (86ème minute). Romaric Pitroipa termine meilleur buteur de la compétition avec sept réalisations tandis que  le joueur malien du Feyenord, Sidiki Traoré, a été désigné meilleur joueur de la compétition.

Pour le coach du Feyenord Ali Baba,  cette défaite est due à la défense qui n’a pas fait preuve de rigueur. L’ancien entraîneur des Etalons cadets, Pihouri Webonga, a donné un peu de fraîcheur physique en renouvelant la moitié de ses joueurs après le report du match la veille. « Mais ce que le public ne comprend pas, le football burkinabè est différent de celui du Ghana. Les supporters veulent forcement que nous jouions comme nos adversaires. C’est l’erreur qu’il fallait éviter » avant d’ajouter « je connais bien le football ghanéen et celui du Burkina. Je savais que j’allais gagner cette finale si mes garçons jouaient à leur niveau sans chercher à imiter leurs adversaires».

Kassoum Ouédraogo Zico, le promoteur du KOZAF est satisfait du niveau atteint par ses joueurs en une année de formation. Il espère intégrer au plus vite son centre en construction, afin de fonctionner en régime internat. « Cela permettra à mes joueurs d’être plus performants et nous serons encore plus exigeants sur la formation » a confié l’ancien joueur de l’Etoile Filante de Ouagadougou (EFO) et des Etalons du Burkina. Noufou Ouédraogo, malgré les difficultés pour organiser ce tournoi chaque année, tire un bilan positif de l’édition 2011. Il rassure les amoureux du football que ce tournoi se tiendra l’an prochain. Il a appelé les autorités en charge du sport à organiser un championnat des petites catégories.

Boukari Ouédraogo

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Article du même genre