À qui profite le déclin de la “dynastie” Kadhafi en Libye ?

235 2

Après six mois de combats acharnés et souvent périlleux à travers la Libye, la rébellion libyenne ne mettra pas plus de 36 heures pour prendre le contrôle de la capitale du pays.

Protestation en Libye
Protestation en Libye

En arrivant dans la ville avec prudence au cours de la journée du dimanche 21 août, les rebelles, qui ont ‘’gagné la solidarité des citadins’’ sont entrés dans la ville sans grandes difficultés, selon l’un d’entre eux. Mais ils ont essuyé, à certains points de la ville, des tirs de combattants kadhafistes auxquels ils ont riposté, occasionnant des mini-batailles.

C’est au cours de la nuit du 21 au 22 que les rebelles réussissent à occuper la Place Verte, symbole du régime de Kadhafi, mais elle leur est reprise au matin du 22 par les forces loyales au Guide. Ainsi pour la rébellion, même si elle garde le contrôle de l’est de la Libye et de la télévision nationale libyenne, il ne sera pas facile pour eux de sécuriser rapidement Tripoli et d’en garder le contrôle.

La communauté internationale et l’après-Kadhafi

En espérant la victoire définitive et rapide des rebelles, la France, qui a très activement participé à la guerre en Libye à leurs côtés, commence à préparer l’après-Kadhafi. Ainsi elle se donne d’instaurer une feuille de route politique pour l’éventuel futur gouvernement libyen.

Les américains ne cachent pas non plus leur joie face au regain de victoire des combattants rebelles. Ils les ont soutenus en les tenant informés de la position des militaires de Kadhafi grâce au quadrillage permanent de la région par leurs drones aériens, et aussi par la formation militaire qu’ils donnaient aux combattant peu expérimentés et équipés.

Où est passé Kadhafi ?

Avec le siège de sa capitale, le Guide libyen reste introuvable. La dernière fois qu’il a été officiellement entendu remonte au dimanche 21 août, jour du début du siège de Tripoli. Dans une interview, il demandait à ses partisans de rester forts et de ne pas céder à la peur. On critiquait déjà ses interventions télévisées dont on soupçonnait les dates truquées et les images rafistolées. Depuis, on ne sait pas où il est exactement. Mais il n’a pas l’intention de quitter le pays et se trouverait dans son quartier privé Bab al-Azizia, entouré de ses proches et sa famille. Les combats se font alors rageux autour autour de ce vaste complexe dun diamètre large de 6 kilomètres. C’est un autre symbole du régime Kadhafi situé au beau milieu de Tripoli, qui possède son propre studio de télévision et qui est étroitement surveillé par les gardes de Guide. Les rebelles souhaitent prendre le contrôle de ce quartier, que les forces de Kadhafi n’ont pas l’intention de laisser.

Selon France24, la fratrie Kadhafi, elle, serait bien mal en point:

  • Saif al-Islam, fils de Kadhafi, que la rebellion disait avoir capturé est réapparu dans la nuit de lundi à mardi, paradant tranquillement devant la presse internationale, et disant que tout va bien dans le quartier. Il est pourtant poursuivi par le Tribunal Pénal International, à qui il dit “au diable!”
  • Mohammed Kadhafi, qui avait aussi été capturé par les rebelles lundi, aurait pu s’échapper d’après eux.
  • Khamis Kadhafi, le plus jeune des fils du Guide, serait mort selon l’OTAN.
  • Saif al-Arab Kadhafi lui aussi est mort, et le clan Kadhafi l’avait annoncé lui même.
  • Saadi Kadhafi, le fils ancien footballeur, serait encore entre les mains des rebelles.
  • Hannibal, un autre fils du colonel, reste lui aussi sans nouvelle.
  • Aïcha Kadhafi, la seule fille génétique de Mouammar K., avocate de profession, se serait réfugiée en Tunisie avec sa mère.

La vie difficile à Tripoli

Il n’y a plus qu’un seul hopital qui fonctionne dans la capitale libyenne. Et ce dernier croule sous le nombre grandissant de blessés, aussi bien civiles que militaires, qui y affluent en permanence. Mais le plus déplorable est le manque crucial de personnel médical. En effet, depuis que médecins se sont faits tués devant cet hopital par des tireurs, les soignants sont rares à vouloir continuer à y exercer.

Mouammar al Kadhafi a pris le pouvoir en Libye à l’âge de 27 ans après un coup d’Etat militaire. Il a régné en empereur et aussi en dictateur, faisant des réformes inédites et coupant presque parfois sont pays du monde. Mais ses 42 années de règne sont à leur déclin. Elles auront été marquées par des succès mais ont retiendra plus tous ces échecs (Union avec l’Egypte, Etats unis d’Afrique,…). L’OTAN et les insurgés sont sur le point de ‘’libérer les Libyiens de l’emprise de la dictature du tyran Kadhafi ! Mais cette victoire des rebelles, cette victoire poussée par l’Europe et l’Amérique, saurait-elle être plus ou au moins autant profitable à l’Afrique qu’à l’Occident ?

En effet, la course vers le pétrole libyen se déchaine en même temps que l’avancée des forces rebelles dans la guerre contre la colonel Kadhafi. Les compagnies pétrolières occidentales sont certainement prêtes à tout pour avoir le monopole d’exploitation de cette mane qui a longtemps été surveillée et protégée par le Guide. Qu’en adviendra-t-il alors après la chute de son régime?

 

Stella NANA

Il y a 2 commentaires

  1. kadhafie n’est pas un dictateur,les dictateurs ce sont bel et bien les etatunis et les caniches europ?ens.le r?gime sioniste am?ricains est un r?gime dictateur plan?taire,voyez ce qu’ils ont fait en Iraq entre 15 a 20 millions de morts de la premiere guerre,l’embargot de 10ans et la deuxieme guerre du golf,plus l’Afganistant 500000morts et la lybie 100000morts par les bombardements de l’otan et bien sur le vietnams gaz?fier par les bombardements americaine plus l’utilisations des bombes atomiques sur nagasaki et hirochima,et la liste est longue.les fait sont l? les etats unis sont les plus criminels de guerres et cest indiscutable

  2. pas besoin de poser une telle question car tout le monde en particulier la France profitera pour rel?ve
    son ?conomie

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Article du même genre