Romaric Pitroipa, le buteur maison du KOZAF

314 3

Lors de la 10ème édition du Tournoi international de la Solidarité, un joueur a marqué le public par son sens du but. Romaric Pitroipa s’est distingué en tant que meilleur de ce tournoi avec le KOZAF, le centre qui l’a formé. Portrait d’un joueur plein d’avenir.

Romaric Pitroipa (à gauche) a le sens du but (ph Fifa.com)


Il est né le 31 décembre 1994 à Ouagadougou et est sociétaire du Kassoum Ouédraogo Zico Académie Football (KOZAF). Le tempérament réservé de ce joueur contraste avec son engagement sur le terrain. Retenu par le sélectionneur des Étalons cadets Rui Viera lors de la Coupe du Monde des moins de 17 ans au Mexique, Romaric Pitroipa (à ne pas confondre avec le phénomène de Rennes Jonathan Pitroipa, aucun lien de parenté avec ce dernier) a fait sa première apparition avec le maillot national burkinabè lors du deuxième match contre l’Allemagne. Pour son premier match officiel, Romaric Pitroipa fait une bonne première mi-temps avant de sombrer au second. Le natif de Ouagadougou a eu du mal à s’adapter à ce niveau de la compétition, lui qui n’avait jamais participé à une compétition de ce rang.

Pitroipa a l’occasion de démontrer l’étendue de son talent lors du Tournoi international de la Solidarité des centres de formation tenu à Ouagadougou du 6 au 21 août 2011. Le dossard 7 de KOZAF a fait parler son réalisme en inscrivant 7 buts en 5 matches dont un triplé lors de la finale contre le centre Feyenord du Ghana, l’un des meilleurs en matière de formation de footballeurs en Afrique de l’Ouest. Sa vivacité et sa puissance athlétique mettent en difficulté les défenses adverses. Romaric Pitroipa se caractérise par sa polyvalence à l’attaque. « L’enfant de Zico » est capable de jouer à la pointe comme sur les côtés. « A la Coupe du Monde, j’étais allé comme attaquant mais à la fin, j’ai joué sur les côtés ».

Révélation des tournois de quartier

Il s’est fait remarqué lors des tournois de maracana pour jeunes, organisés dans les quartiers surtout pendant les vacances. Avec les équipes de Kassomghin, Pitroipa participe à toutes les compétitions et fait parler de lui. Il tape dans l’œil de Ibrahim Tapsoba dit Bob coach, adjoint du centre KOZAF. Ce dernier le retient dans le nouveau centre de formation de l’ancien international Kassoum Ouédraogo Zico.

Sous la houlette de Pihouri Webonga, ancien entraineur des Etalons cadets, Romaric Pitroipa réussit à parfaire son jeu. Le jeune prodige marque but sur but dans les différents tournois auxquels prend part son club formateur. Remuant, il pèse sur les défenses adverses. Son bon jeu de tête lui permet de prendre le dessus dans les jeux aériens. L’équipe des moins de 17 ans étant à la recherche d’un attaquant supplémentaire après le sacre au mondial, Pihouri Webonga le propose à l’encadrement technique. Après des essais concluants, Pitroipa rejoint le groupe pour la Coupe du Monde. Le Tournoi International de la Solidarité a révélé les performances du joueur du KOZAF. « Nous l’avons préparé pour cela. Ce qui nous reste à faire, c’est de parfaire son déplacement », explique l’ancien entraîneur des Étalons cadets et de Planète Champion International.

Le promoteur du KOZAF est particulièrement fier de son poulain : « C’est l’un des meilleurs éléments de notre centre. Il est promis à un bel avenir. Mais vous savez les jeunes peuvent être bons en étant petits mais lorsqu’ils grandissent ils n’arrivent plus à le prouver. Nous espérons qu’il va continuer ainsi ».

Karim Compaoré, son fidèle compagnon, pense qu’il doit continuer à travailler comme il le fait déjà. « Il bosse dur. Voilà pourquoi il a ces performances » confie ce dernier.

Le prochain défi de Romaric Pitroipa, c’est la montée en deuxième division de Ramongo FC, le club que Kassoum Ouédraogo Zico a crée ce afin de donner la compétition à ses joueurs. Le rêve du gamin est de jouer au Réal Madrid et ressembler à Christiano Ronaldo, son modèle. Pour le moment, le travail doit continuer s’il veut réaliser son rêve d’atteindre le sommet.

Boukari Ouédraogo

Il y a 3 commentaires

  1. Florent Flo Kouassi |

    je suis fan de l'equipe et cela ne m'etonne pas qui entraine des joueurs talentueux je soutien et mon reve c'est un jour devenir un pro de ce club la

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Article du même genre