Présidentielle cap-verdienne : 54% pour l’opposant Jorge Carlos Fonseca

674 0

 

Jorge Carlos Fonseca-Nouveau président Cap-Vert

 

Ancien ministre des Affaires étrangères de 1991 à 1993, devenu opposant, Jorge Carlos Fonseca a remporté le second tour de l’élection présidentielle du 21 août 2011 dans son pays le Cap-Vert avec plus de 54% des voix.

Avec cette victoire du candidat du MDC (Mouvement pour la démocratie, parti libéral), c’est une nouvelle alternance politique qui se met en place  sur l’archipel lusophone. Juriste, Jorge Carlos Fonseca est une des figures de proue de l’opposition.

Il l’a remportée devant le dinosaure politique Manuel Inocensio, candidat du parti au pouvoir PAICV, parti socialiste, en proie à de sérieuses dissensions. Le scrutin, très apaisé et jugé transparent, consolide l’exemplarité de la démocratie de l’archipel.

Une nouvelle page politique s’ouvre ainsi au Cap-Vert avec le retour au pouvoir de ce cacique de l’opposition Cap-verdienne, Jorge Carlos Fonseca, surnommé sur l’île «Zona». En attendant le verdict final de la Cour suprême de Praia devant confirmer sa victoire, Fonseca Jorge Fonseca dit placer son mandat sous les priorités du pays (santé, éducation, emploi, relance de l’économie).

Jorge Carlos Fonseca, qui va succéder au président Pedro Pires, aux affaires étrangères depuis 2001, est le quatrième président du Cap-Vert. Il devra désormais cohabiter avec un chef de gouvernement, José Maria Neves (PAICV, parti socialiste), une force tranquille du paysage politique du pays et de l’échiquier gouvernemental.

Le candidat malheureux de la présidentielle, Manuel Sousa a reconnu sa défaite et félicité son adversaire, dans un message retransmis par les médias publics du pays.

Source : Lesafriques.com



Article similaire

Il y a 1 commentaire

Leave a comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *