Une taxe contre l’obésité ?

220 0

Que ne feraient pas nos gouvernants pour soutirer des sous aux pauvres contribuables ? La taxe Soda, une invention du gouvernement Fillon après la sévère crise qui a secoué l’économie mondiale.

Selon la secrétaire d’Etat française à la Santé, Nora Berra, la taxe Soda a été instaurée pour « directement soutenir les actions de prévention et de lutte que nous menons dans le cadre de nos politiques de santé publique.» Le gouvernement français justifie cette décision par le motif d’une nécessaire lutte contre l’obésité, invoquée par l’Organisation mondiale de la Santé (OMS), et rappelle que le poids moyen des Français a augmenté de plus de 3 kilos entre 1997 et 2009, et que depuis leur tour de taille a enflé d’un demi-centimètre.

Pour les spécialistes de la santé, cette décision ne se justifie pas. Avec 14,5% de Français obèses et 31,9% autres en surpoids, il serait pourtant plus que temps d’élaborer un véritable plan de prévention, qui soit autre chose que des messages sanitaires en bas des écrans de publicité, ou des chartes non contraignantes signées entre les pouvoirs publics et l’industrie alimentaire. Ces messages ont beau être obligatoires pour les annonceurs, les consommateurs eux n’y prêtent pas grande attention. Alors finalement il faut trouver quelque chose de plus efficace!

Cependant la Taxe Soda ne semble pas être une des meilleures solutions à ce problème. Selon l’économiste Pierre Combris, directeur de recherche à l’Institut national de la recherche agronomique (INRA), le raisonnement du gouvernement est illogique: “Si l’on atteint l’objectif de réduction du déficit, c’est qu’on aura collecté beaucoup d’impôts, parce que les gens auront consommé beaucoup de produits sucrés. Et l’objectif de lutte contre l’obésité sera raté. A l’inverse, si l’on atteint l’objectif de santé publique, cela voudra dire que les Français auront diminué leur consommation de sucres. Et si les gens consomment moins, mécaniquement, l’Etat recueille moins de taxes.” Le gouvernement sacrifierait-il une occasion de se refaire une santé financière pour que la population gagne en points de santé?

Stella NANA

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Article du même genre