Affaire Betencourt : un rebondissement qui implique Sarkozy

174 0

Le scandale politico-financier refait surface avec le livre ‘’Sarko m’a tué’’ qui paraît demain jeudi 1er septembre 2011. En effet, dans ce livre, la juge de Nanterre, Isabelle Prévost-Desprez, aujourd’hui dessaisie de l’affaire, affirme qu’un témoin a vu Nicolas Sarkozy (président français) alors candidat à la présidentielle, se faire remettre de l’argent en espèce chez la milliardaire Liliane Bettencourt.

Le livre signé par Gérard Davet et Fabrice Lhomme, deux journalistes du Monde, est une compilation de témoignages de 27 personnalités, certaines des plus influentes de l’arène politique française. Isabelle Prévost-Desprez dit avoir craint les témoins en son temps, ce qui peut justifier le rebondissement actuel.

“Bref, ce procès représentait pour l’Elysée un risque majeur, il y avait 90 % de chances pour que ce soit déflagratoire. Il fallait me faire dessaisir par tous les moyens. Il était impératif de me débarquer”, poursuit la juge.

Dans l’ouvrage, la juge Isabelle Prévost-Desprez, alors vice-présidente au tribunal de grande instance de Nanterre, raconte également ses démêlés avec le procureur Philippe Courroye ainsi que les pressions répétées dont elle a été l’objet avant de se voir retirer le dossier à l’automne 2010.

Déjà à l’été 2010, un autre témoin entendu dans le cadre du dossier Bettencourt, la comptable de la milliardaire cette fois, avait évoqué avoir assisté à des remises d’enveloppes à des hommes politiques, et le nom de Sarkozy avait alors circulé.

Pendant que le Parti socialiste déplore ‘’une pression’’ sur la justice et demande l’ouverture d’une enquête sur les allégations de la juge, l’Elysée récuse les accusations ; à quelques mois de l’élection présidentielle française de 2012. Seule une enquête permettrait de d’infirmer ou confirmer ces dires.

Source : rfi.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Article du même genre