Libéria. “Touche pas à la constitution!”

169 0

Quatre propositions étaient à l’ordre du jour de ce référendum constitutionnel qui s’est tenu le 23 août dernier.

Ellen Jonhson Sirleaf. Ph. forbes.com
Ellen Jonhson Sirleaf. Ph. forbes.com

Il s’agissait pour les libériens de se prononcer sur des projets de modification de la constitution. Le premier portait sur la réduction du temps de résidence au pays nécessaire pour être candidat aux présidentielles. Il devait passer de dix à cinq ans. La deuxième proposition était relative à l’augmentation de l’âge de départ à la retraite pour les juges de la Cour suprême, de 70 à 75 ans; et la troisième concernait un report des élections au mois de novembre. Les libériens devaient se prononcer également sur le suffrage requis pour remporter une élection au premier tour.

De manière générale les électeurs ont répondu “non” à ces quatre propositions. Cela implique le maintien de la date des élections présidentielles et législatives au 11 octobre prochain. D’autres part, si la Cour suprême du Libéria maintien la condition de résidence au pays à la période de dix ans, beaucoup de candidats déclarés à la présidentielle, notamment la sortante ELLEN JONHSON SIRLEAF, risquent d’être exclus de la course.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Article du même genre