SICABAT, un salon pour promouvoir le secteur du bâtiment au Faso

174 2
Le ministre Yacouba Barry et le commissaire du SICABAT, Yvon Bassolet lors de la coupure du ruban. Ph. B24

Au nombre des grands événements et rendez-vous que notre capitale abrite, il faut compter le SICABAT (Salon de l’ingénierie de la construction, de l’architecture du bâtiment). Hier après midi dans l’enceinte du SIAO, il a été procédé à la coupure du ruban qui a ouvert officiellement le salon.

La huitième édition du salon réunira pendant quatre jours des professionnels et ingénieurs de la construction bâtiment, dans l’objectif de promouvoir et de partager les nouvelles techniques et autres innovations. Cette édition se tient sous le thème «promotion immobilière et nouveaux mécanismes de financement du logement social au Burkina Faso », et pour le promoteur et commissaire du salon, l’ambition qui se cache derrière l’organisation de ce salon est de créer un espace d’échange et de promotion des savoir-faire technologiques ainsi que des nouveaux produits dans les domaines du bâtiment, de la construction et de l’aménagement. A en croire le commissaire du SICABAT Yvon Bassolet, il ya des motifs de satisfaction. En effet, en huit éditions, le salon a gagné en qualité d’exposants et en diversité de produits. A ce premier jour, les visiteurs pouvaient s’en convaincre en parcourant les stands. Des géants du bâtiment aux entreprises de décoration et d’aménagement, en passant par les écoles et cabinets de formation professionnelle, l’espace ouvert par le salon a déjà été investi, en attendant les visiteurs pour de belles rencontres de promotion et de communication.

Pour sa part, le gouvernement, par la voix du ministre de l’Habitat et de l’Urbanisme, apprécie l’initiative de ce salon à sa juste valeur. Une initiative qui, selon Yacouba Barry, fait une fois de plus appel au partenariat public-privé, dans le domaine du logement, à un moment où le secteur du bâtiment connait un essor soutenu par une volonté politique.

Le défi reste celui de pouvoir mettre cet essor au service des populations, surtout des plus pauvres. Ainsi, la réflexion aura une place de choix en marge des expositions, et les acteurs de la filière du bâtiment ont été invités à placer au cœur de leurs échanges la question du logement social au Burkina Faso.

 

Justin Yarga

Journaliste web qui teste des outils de Webjournalisme et datajournalisme, Media strategy consultant.

Il y a 2 commentaires

  1. j'aime bien qu'on parle b?timent je pense que tout le monde r?ve d'en avoir un . et je pense que les minist?res devaient d'avantage s'impliquer sur la question car c'est un v?ritable socle de d?veloppement d'un pays merci !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Article du même genre