lybie

Qu’est devenu le centre culturel libyen à Ouagadougou ?

138 0

Sur la principale avenue de la ville de Ouagadougou, en face de la Banque Commerciale du Burkina se dresse un modeste bâtiment qui abritait jusque là un centre culturel libyen.

Pour les plus attentifs des passants, depuis hier jeudi, l’inscription de « Centre culturel libyen » a disparu et des aménagements sont en cours dans ce bâtiment.

Armoiries de la Jamahiriya arabe libyenne populaire et socialiste (1977-2011). Image: wikipédia
Armoiries de la Jamahiriya arabe libyenne populaire et socialiste (1977-2011). Image: wikipédia

Désormais le bâtiment semble être destiné à d’autres fins qui se préciseront sous peu. Et, selon toute vraisemblance, il servira de salle d’exposition des produits du FRSIT, forum de la recherche scientifique et des innovations technologiques.

Selon un vendeur en face, c’est depuis seulement le jeudi soir que les travaux ont commencé et déjà on aperçoit les grands changements dans ce qui abritait jusque là un des symboles des relations Burkina-Libye au temps du Guide. Ce vendredi, une banderole et une pancarte avaient déjà été fixées et des agents étaient toujours à l’œuvre pour les travaux à l’intérieur. La disparition de ce centre, qui a symbolisé dans le domaine de la culture et à une certaine époque le temps des bonnes amitiés, n’est pas sans semer l’équivoque. Avec la réorganisation des ministères intervenue ces derniers temps, le besoin en locaux est aisément compréhensible et reste même une thèse plausible. Mais on ne peut s’empêcher de penser à un lien éventuel entre la disparition du centre culturel libyen et la situation qui prévaut actuellement en Libye. Alors, se dirige-t-on vers un nettoyage des traces du Guide libyen dans la capitale burkinabè ? Quoi qu’il en soit, une de ces traces a peut-être déjà disparu.

Justin Yarga

Journaliste web qui teste des outils de Webjournalisme et datajournalisme, Media strategy consultant.

Il y a 1 commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Article du même genre