Immeuble effondré à Ouaga 2000 : 22 victimes dont 3 supposées ensevelies

200 0

Les recherches se poursuivent afin de dégager d’éventuels survivants des décombres de l’immeuble. Il ne reste plus qu’un tas de ferrailles et de béton !

une vue des décombres de l'immeuble effondré. Ph. B24
Une vue des décombres de l'immeuble effondré. Ph. B24

Le drame se serait produit aux environs de 23h dans la nuit du lundi 12 au mardi 13 septembre 2011. L’immeuble, qui était toujours en construction, s’est effondré alors que plusieurs personnes se trouvaient sur les lieux, notamment des ouvriers. Selon le premier bilan dressé par le poste de commandement des sapeurs pompiers et des éléments de sécurité sur place, il y aurait 22 victimes dont 3 seraient toujours ensevelies sous les décombres.

En attendant des éléments d’enquêtes pour situer les responsabilités, les recherches se poursuivent. Cependant, un constat est clair. La qualité du matériaux utilisé pour la construction de cet immeuble de quatre niveaux suscite bien de questions. Sans être des techniciens du bâtiment, nous avons pu constater une faible teneur en ciment dans ce qui était censé être du béton, qui s’effrite très facilement. Une délégation ministérielle composée du ministre de l’habitat et de l’urbanisme ainsi que du ministre de la communication, porte parole du gouvernement, s’est rendue sur les lieux. Cette délégation a surtout félécité les éléments des sapeurs pompiers et de la sécurité pour le travail abattu jusque là, et prodigué des encouragements pour la suite. 

Il est à déplorer que de tels évènements surviennent encore, car ce n’est pas la première fois qu’un tel drame se produise. Il appartient aux autorités compétentes de prendre les mesures qui s’imposent afin d’éviter qu’on en arrive là.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Article du même genre