Miss Kelly, le premier pas d’un succès

270 0
L'atiste signant sa dédicace lors de la soirée. Ph. B24

D’une stature élancée et élégante, Miss Kelly est une  artiste-musicienne dont la prestance augure une belle carrière. Ce samedi 10 septembre 2011, entourée de ses amis,  elle a présenté à l’ensemble de la presse nationale, son premier album constitué de onze titres.

 Burkina Faso, Côte d’Ivoire, Ghana… voici quelques pays qui ont apporté diverses colorations à la première œuvre discographique de NGUIMBI Hestia Kelly dite Miss Kelly. Auréolée d’un diplôme en communication qu’elle préfère mettre en veille, elle a été produite par le label Hors Série de Omar SAMBASEKOU. Cette œuvre de belle facture allie zouk, r n b, hip hop, gospel, preuve de l’ouverture de cette artiste à toutes les sensibilités musicales.

 Ayant pour titre Yes we can, cet album est aussi intitulé Mon premier par l’artiste elle-même qui pose les jalons d’une carrière internationale qui se profile déjà avec une prochaine tournée aux Etats-Unis sur invitation de la diaspora africaine.

 Enregistré dans divers studios à Abidjan et à Lomé, Yes  we can est aussi une œuvre de rencontres qui ont permis plusieurs featuring dont les plus remarquables sont Sans frontière avec Nash de la Côte d’Ivoire et Yes we can (titre éponyme de l’album) avec Malcolm du groupe Faso Kombat du Burkina Faso. Outre ces titres, cet album permet au mélomane de voguer sur des chansons comme Crystal, Looser et  Je suis indépendante.

 Ecouter Yes we can c’est surfer sur un arc-en-ciel de sonorités d’ici et d’ailleurs.

Rialé

B24 Opinion

Les articles signés B24 Opinion sont la propriété de Burkina24 et soumis par nos lecteurs. Pour partager votre coup de gueule à publier sur Burkina 24 rendez-vous sur Coup De Gueule Coup De Coeur

Il y a 1 commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Article du même genre