Les installations de l’entreprise minière Pinsapo Gold incendiées par la population

853 0
Photo: Le Pays

Selon le quotidien burkinabè Le Pays, les installations de l’entreprise minière suisse Pinsapo Gold ont été incendiées par la population du village de Pelegtenga, un village de la commune de Yako.

Selon le quotidien, l’entreprise minière n’a pas pris au sérieux les menaces des populations riveraines qui avaient souhaité qu’aucune machine ne soit mise en marche sur le chantier avant qu’une solution d’accord entre les parties ne soit trouvée. L’entreprise a remis en marche ses intsallations dans la nuit du mardi 13 au mercredi 14 septembre 2011, sous escorte policière. La réaction des protestataires n’a pas tardé. Malgré les cinquante agents de la CRS mobilisés, le chantier a été mis à feu et à sac dans la matinée du mercredi 14 septembre 2011.

La pomme de discorde entre les populations et l’entreprise est venue du fait, de l’avis des populations, que Pinsapo Gold n’ait pas tenu parole par rapport à ses engagements de réalisation d’infrastructures socio-économiques dans le village.

A cela s’ajoutent les risques avérés liés à l’utilisation du cyanure dans leur environnement immédiat, quelles que soient les conditions d’usage mises en œuvre par l’exploitant, que les villageois redoutent pour leur survie. Même le mode de recrutement du personnel de Pinsapo Gold a été remis en cause au regard du fait que la majorité du personnel sur place est venue d’horizons autres que la commune de Yako.

Photo: Pinsapo Gold

Pinsapo Gold détient deux permis d’exploration et un permis d’exploitation respectivement pour les sites orifères de Peleguetenga et Tibou, et Sassa.

L’entreprise Pinsapo Gold SA, une filiale de Pinsapo Group, est présente au Burkina Faso depuis Février 2010.




Rédaction B24

L'actualité du Burkina 24h/24.

Article similaire

Leave a comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *