Laurent Gbagbo accuse l’armée française de «tentative d’assassinat»

386 0

En début juillet 2011, Laurent Gbagbo, ancien président ivoirien actuellement en détention préventive dans son pays, a porté plainte contre l’armée française pour «tentative d’assassinat» lors de l’offensive menée en avril contre sa résidence.

La France et l’ONU auraient participé à l’arrestation de Laurent G. en aidant les forces d’Alassane Ouattara pendant les rudes combats. Cela n’est pas du goût de Gbagbo, qui en plus se dit victime de tentative d’assassinat. C’est ce qui l’amène d’ailleurs à porter cette plainte.

La plainte a été enregistrée auprès du tribunal des armées de Paris le 5 juillet. Un juge d’instruction a été affecté au dossier. L’ex-président et son épouse ont été inculpés en Côte d’Ivoire pour «crimes économiques», mais M. Ouattara souhaiterait le voir traduit devant la Cour pénale internationale (CPI). En attendant ils sont en détention préventive en Côte d’Ivoire.

La France soutient n’avoir fait que soutenir l’opération, sans que les soldats français ne participent directement à l’arrestation de Gbagbo.

Sources: AFP

Article similaire

Leave a comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *