CEDEAO : Une bourse régionale des valeurs mobilières en perspectives.

277 0

La Communauté économique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO) ambitionne de se doter d’une bourse régionale des valeurs mobilières (BRVM) pour mieux appréhender les données financières et booster les investissements dans la région.

La création d’une bourse régionale des valeurs mobilières dans l’espace CEDEAO est une recommandation de la deuxième session du forum de l’investissement de la CEDEAO, qui a pris fin vendredi dernier à Lagos, au Nigeria. Cette bourse doit permettre aux pays de la CEDEAO de mieux appréhender les données financières et booster l’investissement au sein des Etats membres. La CEDEAO a, lors de ce forum, recommandé à ses Etats membres de créer des banques spécialisées et gérées par le secteur privé.

’A travers la bourse régionale des valeurs mobilières et les banques spécialisées, les pays membres pourront non seulement soutenir le secteur informel, mais également promouvoir la création de l’emploi, et lutter contre la migration clandestine au sein de la CEDEAO’’, explique le forum.

Les représentants des pays membres de l’organisation régionale ont réaffirmé leur volonté de créer une monnaie unique d’ici à 2020. ‘’Le processus de la création de cette monnaie unique, dont la feuille de route a été lancée depuis 2009, est en bonne voie’’, font savoir les responsables de l’organisation régionale.

La BRVM d’Abidjan, mise en place par les huit pays de l’UEMOA, Nigeria Stock Exchange (NSE) et Ghana Stock Exchange (GSE) sont les rares bourses existant en Afrique de l’Ouest, une région faiblement intégrée à la finance mondiale.

Dieudonné LANKOANDE

M. Lankoandé est passionné de web2.0 et de stratégies marketing (Marketing/web & Community Management) propre au secteur on line, domaine dans lequel il a plusieurs années d’expériences.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Article du même genre