INSECURITY DAY 2011: Des hackers démystifieront le piratage informatique à Ouagadougou

509 0

La 1ère édition de INSECURITY DAY 2011, s’est tenue en Côte d’Ivoire le 11 Septembre 2011, sur le thèmeTransactions Bancaires : Menaces & Sécurité”. Au regard de l’engouement suscité par le sujet et des enjeux en matière de sécurité sur nos réseaux informatiques, les organisateurs tiennent l’édition burkinabé le 12 Novembre 2011 à Ouagadougou. 

Les pays en voie de développement qui ont raté plusieurs révolutions ne veulent pas être à la traine en ce qui concerne la révolution technologique ou informatique qui donne les mêmes chances à tous, en matière de développement, d’éducation, d’échange, de formation, et de communication. Ainsi, les téléphones portables qui sont de plus en plus puissants, et qui offrent de nouvelles possibilités, sont en forte croissance dans les pays africains. L’internet, qui est l’un des plus grands succès de l’innovation technologique, donne à tout le monde les mêmes chances et possibilités, de sorte que de petites entreprises réussissent à concurrencer des multinationales, sur la toile.

Cependant, les nouvelles voies de communication, d’échange et de transactions sont de moins en moins sûres. Car le défi de l’information partagée et de la simplicité qu’elles impliquent, a donné naissance à une nouvelle forme de criminalité encore peu maitrisée. Face à ces nouvelles menaces, les administrateurs des systèmes informatiques essaient de faire de leur mieux, sans toujours avoir le support des décideurs qui n’y comprennent pas grande chose. Comme résultat, plusieurs entreprises, voire même des nations entières, se trouvent être la cible d’attaques cybercriminelles, et se retrouvent dans des conditions fâcheuses.

Et si pour protéger les systèmes informatiques, décideurs et personnel technique commençaient tout simplement à étudier les techniques utilisées par les cybercriminels? Car l’histoire a prouvé la possibilité et même l’efficacité de l’utilisation d’outils sensés être dangereux pour certains, afin de protéger d’autres. Les vaccins sont un exemple concret de comment un élément, jugé dangereux pour le corps, peut être utilisé pour la protection et même l’immunisation de tout le corps.

C’est dans ce contexte de mobilisation et de formation que s’inscrit la 1ère édition de INSECURITY DAY, pour informer, démonstration à l’appui, de la réalité des menaces actuelles, leur simplicité de mise en œuvre et leurs impacts sur les systèmes d’information. Il s’agit de montrer que les menaces sur les nouvelles technologies sont réelles, qu’elles sont très simples à mettre en œuvre, que leurs impacts sont redoutables, mais qu’en étudiant les méthodes des pirates, une prévention efficace est possible.

Cette première édition connaîtra la présence de l’Expert en Intelligence Numérique et Ethical Hacker M. YAO N’Cho. Les personnes intéressées peuvent participer en envoyant un mail à [email protected]

 

Dieudonné Lankoandé

 



Dieudonné LANKOANDE

M. Lankoandé est passionné de web2.0 et de stratégies marketing (Marketing/web & Community Management) propre au secteur on line, domaine dans lequel il a plusieurs années d’expériences.

Article similaire

Leave a comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *