SEMAFO présente la mine souterraine de Mana le 1er octobre

970 2

Evènement à inscrire dans les agendas, la société d’extraction minière SEMAFO procédera à la présentation de sa nouvelle mine souterraine, celle de Mana, le 1er octobre 2011 à Ouagadougou. Cette mine est l’une des plus importantes et des plus prometteuses en termes de gisement d’or au Burkina.

La mine d'or à ciel ouvert de Mana Ph : gouvernement.gov.bf

En présence du ministre des Mines, des Carrières et de l’Energie, Salif L. Kaboré, la société SEMAFO Burkina S.A procédera, à Ouagadougou, à la présentation de la mine d’or souterraine de Mana, située dans les Balé au Burkina Faso, à 200 km de Ouagadougou.

A son inauguration en 2008, la mine d’or de Mana était une fosse à ciel ouvert. C’est courant 2011 que l’exploitation souterraine a été lancée. Cette mine souterraine est la première du genre au Burkina Faso. La société  a prévu 25 millions de dollars pour arriver à cette extraction souterraine. Son taux de rendement interne est estimé à 49 %.

SEMAFO Burkina S.A  produit 6  tonnes d’or par  an et a déjà contribué pour 76 milliards de F CFA au PIB du Burkina Faso. Les ressources minérales de la mine d’or de Mana sont estimées,  à la date du 31 décembre  2010, à  36 466 300  tonnes, soit 2  678  000 onces d’or à raison d’une teneur de 2,28 grammes d’or par tonne.

Lors d’une visite le 15 juillet 2011, le Premier ministre Luc Adolphe Tiao avait indiqué que le gouvernement appuiera cette mine, car prometteuse pour le Burkina en termes de revenus et utile à raison de ses investissements sociaux.



Abdou ZOURE

Abdou Zouré est le rédacteur en chef de Burkina24.

Article similaire

Il y a 2 commentaires

  1. Le Burkina Faso s'est inscrit sur la liste des pays miniers de la sous r?gion.C'est l? une belle aubaine pour renflouer les caisses de l'Etat, c'est vrai, mais ? quel prix?Nous savons tous ce que cela implique comme d?g?ts sur l'environnement ? court, moyen et long terme.Est-ce que nos dirigeants auront cette pr?sence d'esprit pour faire non seulement profiter ? chaque burkinab? les retomb?es financi?res, mais de sauvegarder notre environnement qui est un h?ritage consid?rable qu'il faut ? tout prix conserver pour les g?n?rations futures.Dites moi:"que restera-il quand l'or s'en sera all? dans 20 ans, 30 ans, 50 ans?"

  2. tres bien pour le pays mais pas pour ses fils qui demande toujours de l’emploi sans y arriv? bon vent a cette mine

Leave a comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *