Si tu tues, on brûle tout!

162 0
La voiture accidentée et brûlée. Ph. Burkina24

Les accidents de la circulation sont de plus en plus nombreux à Ouagadougou, et malheureusement ils sont de plus en plus mortels. Cependant après ces accidents, on n’a souvent pas d’information sur ce qui arrive à ceux qui en ont été la cause, d’autant plus que les cas de délits de fuite sont de plus en plus fréquents.

Aussi, Ouagavillois tentent-ils désormais d’instaurer une sorte de justice pour les victimes d’accidents mortels. Quand un accident mortel se produit, et que le ou les responsables sont en voiture, soit ces derniers sont lynchés, soit leur voiture est cassée et brûlée! C’est ce qui est arrivé à un conducteur dans la nuit du 1er au 2 octobre au secteur 15 de la ville de Ouagadougou.

Cet automobiliste, après avoir cogné  un jeune homme, qui est mort sur le coup, n’a pas eu le courage de rester sur les lieux du drame. Il a alors tenté de démarrer sa voiture pour prendre la fuite. Les témoins de la scène n’ont pas supporté sa lâcheté et l’ont poursuivi, d’ailleurs pas longtemps. Très vite rattrapé, sa voiture fut cassée et  entièrement brûlée. Il semble que l’automobiliste ait pu sortir de la voiture avant que celle-ci ne soit consumée par les flammes.

La voiture a été entièrement brûlée. Ph. Burkina24

S’il est vrai que l’on n’a pas le droit de se faire justice, c’est aussi vrai que le délit de fuite après un accident est condamnable. Et ce que l’on déplore aussi est le fait que les responsables de ces fréquents accidents mortels, qui se produisent souvent la nuit, sont de jeunes gens sortis faire la fête et qui conduisent  en état d’ébriété. Et le pire c’est que ce comportement des témoins oculaires d’accidents semble pousser à la fuite les responsables, qui veulent éviter d’être battus ou même tués.

 

Il y a 1 commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Article du même genre