Mali, décès de cinq (05) élèves officiers à l’Ecole Militaire Inter-Arme (EMIA) de Koulikoro.

145 2

Cinq élèves officiers sont morts lundi 03 octobre, à  l’Ecole Inter-Armes (EMIA) Boubacar Sada Sy de Koulikoro au Mali. Ces élèves officiers seraient décédés officiellement suite à des manœuvres militaires. Cependant, beaucoup s’interrogent toujours sur les circonstances réelles de ces décès, et d’aucuns évoquent la thèse d’un bahutage qui aurait mal tourné. Parmi les victimes il y a une sénégalaise, Fatou Seck Gningue, agée de 22 ans; et quatre maliens dont l’élève-officier d’active Sékou Aw, fils du colonel-major Boubacar; Cheick Oumar Bouaré né le 27 juin 1979, fils du colonel Dramane; Thierno Seydou Keita, fils de Mamadou Karamoko, retraité à Bamako. Sidiki Tangara, est la quatrième  victime,  né le 9 décembre 1986 à Kati,  fils du colonel Mahamadou.

Obsèques des élèves officiers décédés. Ph. Seneweb News.
Obsèques des élèves officiers décédés. Ph. Seneweb News.

Le chef de l’Etat sénégalais Abdoulaye Wade a instruit son ministre de la défense de diligenter une enquête afin de déterminer les circonstances exactes de la mort de  Fatou Seck Gningue. Notons que des élèves-officiers burkinabé participent également cette année à la formation à l’EMIA.

Il y a 2 commentaires

  1. CONDOLEANCES ATTRISTEES
    MERCI ATT POUR CES MESURES IDOINES; IL EST TEMPS QUE LE FASO ADOPTE DE TELLES MESURES DANS DE PAREILLES CIRCONSTANCE.
    COMBIEN DE DECES ONT LIEU DEPUIS CES 5ANS DANS NOTRE PRESTIGIEUSE ACADEMIE NAMOANO? TOUS PAIX A LEUR AME. SACHANT QU UNE ENQUETE AUCUNE N’AIT ETE DILIGENTE.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Article du même genre