Elections 2012, ‘’Faso Metba’’ plaide pour une union de partis d’opposition

471 0

Le parti politique Faso Metba a tenu son congrès statutaire national ce samedi 8 octobre 2011 à l’espace culturel Gambidi de Ouagadougou pour faire le bilan de 2 ans d’existence et statuer sur le rôle que doit jouer le parti aux élections couplées de 2012.

Faso Metba
Logo du Parti Faso Metba

Il ressort  du bilan de ces deux années de fonctionnement que le parti est confronté à des difficultés de financement, parce que n’ayant reçu aucune subvention de la part de l’Etat. Il s’est également avéré indispensable que les structures de base du parti soient renforcées, de même que les relations avec les autres partis d’opposition, et qu’il y ait plus d’engagement et de mobilisation des militants.

Le secrétaire exécutif du parti, Etienne Traoré a souligné la nécessité d’une union des partis d’opposition au sein de la coalition des forces progressistes afin de s’assurer un succès certain aux législatives et municipales couplées de l’année prochaine.

La coalition regroupe déjà six formations politiques qui sont : Faso Metba, le Front des forces sociales (FFS), le Parti pour la démocratie et le socialisme (PDS), le Parti africain de l’indépendance (PAI), Convergence de l’espoir, et Le LCB.

La création d’un bureau fédéral et l’élaboration de listes communes sont alors nécessaires pour entrer dans ses élections et espérer engranger des résultats. Par ailleurs, Etienne Traoré souhaite que le président du Faso, Blaise Compaoré, se retire de la présidentielle de 2015. «En ce moment, tous les enjeux sont ouverts et nous pouvons avoir espoir», a-t-il expliqué.

Ce congrès national de Faso Metba a permis aux participants et aux représentants des autres partis de la coalition de formuler des recommandations et de prendre des résolutions pour une marche résolue vers le succès politique afin de corriger le bilan jugé pas très satisfaisant.

Les résolutions concernent la structuration du parti et les stratégies électorales. En effet, le congrès s’est résolu à prendre toutes les mesures pour la mise en place effective des structures du parti et la mise en œuvre de stratégies électorales avec les partis frères en vue des élections à venir.

Entre autres recommandations, les participants ont souhaité l’adoption rapide de la stratégie de communication et sa mise en œuvre, la prise de toutes les initiatives utiles pour la réalisation de l’union des partis de la coalition.

Faso Metba compte à présent 37 sections sur les 45 provinces du Burkina. L’ambition du parti demeure surtout la lutte pour la fusion d’un certain nombre de partis politiques de l’opposition, dans la perspective des échéances électorales prochaines.

Article similaire

Leave a comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *