Discours sur la situation de la nation: grand jour, petit hémicycle.

536 0

En marge du discours et hors de l’hémicycle, une situation hors du commun n’a pas manqué de retenir notre attention: l’hémicycle a refusé du monde.

Une vue de l'hémicycle lors de la éance plénière du jeudi 13 octobre. Ph. B24

Cela traduit sans doute l’engouement qu’a suscité un discours qui s’est fait attendre pendant des mois. Un discours en différé, du fait de la crise qu’a traversée le Burkina Faso, et dont la résolution a constitué la priorité du gouvernement de Luc Adolphe TIAO. Cette priorité, dont le bilan peut être fait à l’état actuel, s’est étalé tout le long du discours, revenant inlassablement tel un refrain. Le tout justifierait bien une forte présence des partenaires du Burkina Faso, représentants d’institutions et autres personnes intéressées.

On ne peut également pas s’empêcher de penser que notre hémicycle soit inadapté en terme de capacité d’accueil. Un total de 102 élus présents ; une équipe  gouvernementale complète, et  un arrière -fond débordant d’invités. Et dire que pour le moment, peu de citoyens s’intéresse de près aux séances plénières du parlement au point de s’y inviter, celles-ci étant pourtant ouvertes au public.

 C’est donc dans un hémicycle comble, tant du côté des élus que de celui des invités, que le premier ministre s’est livré à l’exercice de présentation de la situation de la nation. Un certain nombre de confrères journalistes , ayant manqué de place se sont réduits à une promenade dans les couloirs du parlement. Inutile de s’adresser au protocole ni à la sécurité. « Ce n’est pas vraiment une situation habituelle de manquer ainsi de place », confie un assistant parlementaire. Pas de place pour l’administration parlementaire non plus, la seule solution étant de suivre le long exposé du premier ministre à l’écran, dans la même enceinte, et beaucoup s’en sont contentés.

Justin Yarga

Burkina24.com



Justin Yarga

Journaliste web qui teste des outils de Webjournalisme et datajournalisme, Media strategy consultant.

Article similaire

Leave a comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *